Abdelkader Merah va être présenté à un juge, sa compagne libérée

Abdelkader Merah, frère aîné de Mohamed, le "tueur au scooter" de Toulouse, tombé jeudi sous les balles du Raid après avoir abattu sept personnes, va être présenté dimanche à un juge anti-terroriste, a annoncé dimanche l'avocat de sa compagne, libérée au terme de 4 jours de garde à vue[AFP]

Abdelkader Merah, frère aîné de Mohamed, le "tueur au scooter" de Toulouse, tombé jeudi sous les balles du Raid après avoir abattu sept personnes, va être présenté dimanche à un juge anti-terroriste, a annoncé dimanche l'avocat de sa compagne, libérée au terme de 4 jours de garde à vue.

"C'est un soulagement pour elle mais elle est également effondrée car son mari va être déféré", a déclaré à l'AFP l'avocat de cette femme, Guy Debuisson: "elle découvre la vie secrète d'un homme".

"J'ai déjà dit qu'il n'y avait rien dans le dossier contre ma cliente, ce n'était pas un artifice, elle ignorait la vie réelle et secrète de son mari, sous réserve que ceci soit prouvé par l'enquête", a ajouté l'avocat.

"En fonction des éléments qui ressortent de l'enquête, il parait évident que le mari a les plus grandes chances d'être incarcéré", a-t-il estimé, au sujet d'Abdelkader Merah.

Le couple avait été interpellé à son domicile mercredi à Auterive, à 40 km au sud de Toulouse.

Abdelkader Merah, 29 ans, s'est dit "fier" des actes de son frère cadet, a indiqué la police. Il nie l'avoir aidé à tuer ses sept victimes mais a indiqué aux enquêteurs l'avoir accompagné chez un concessionnaire Yamaha où il était client.

Mohamed Merah s'était rendu le 6 mars chez Yamaha pour demander en vain comment désactiver le système de géolocalisation d'un scooter T MAX qu'il venait de voler.

Abdelkader Merah, frère aîné de Mohamed, le "tueur au scooter" de Toulouse, tombé jeudi sous les balles du Raid après avoir abattu sept personnes, va être présenté à un juge en vue de sa probable mise en examen, a annoncé dimanche à l'AFP l'avocat de sa compagne Guy Debuisson.

"Son mari va être déféré" a déclaré l'avocat, en annonçant la libération de sa cliente au terme de 94 heures de garde à vue. Le couple avait été interpellé à son domicile mercredi à Auterive, à 40 km de Toulouse.

Vous aimerez aussi

Terrorisme Le talc acheté en Occident finance le terrorisme, selon un rapport
Religion Comment les sportifs gèrent-ils le Ramadan pendant les compétitions ?
"La question du maintien de Guillaume Pepy à la tête de la SNCF n'est pas posée", a déclaré le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux  [ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives]
rail «La question du maintien de Guillaume Pepy à la tête de la SNCF n'est pas posée», selon Benjamin Griveaux

Ailleurs sur le web

Derniers articles