Juppé: il faut "fixer une limite dans le temps" à Damas pour appliquer le plan Annan

Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, a insisté dimanche à Istanbul en marge d'une conférence des Amis du peuple syrien sur la nécessité de "fixer une limite dans le temps" au régime de Damas pour mettre en oeuvre le plan Annan de sortie de crise qu'il s'est engagé à appliquer.[AFP]

Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, a insisté dimanche à Istanbul en marge d'une conférence des Amis du peuple syrien sur la nécessité de "fixer une limite dans le temps" au régime de Damas pour mettre en oeuvre le plan Annan de sortie de crise qu'il s'est engagé à appliquer.

"Il y a un risque bien sûr d'enlisement, et on voit bien la tactique du régime qui est de gagner du temps. C'est la raison pour laquelle il faut, et nous sommes tous d'accord là dessus, fixer une limite dans le temps à cette action" de l'émissaire international Kofi Annan, a déclaré M. Juppé devant des journalistes.

Vous aimerez aussi

Harcèlement sexuel Harvey Weinstein inculpé d'un viol et d'une agression sexuelle
Santé Une jeune femme perd ses cheveux après avoir mangé une courge trop mûre
Giuseppe Conte à Rome, le 23 mai 2018 [Vincenzo PINTO / AFP]
Négociations Italie : Giuseppe Conte cherche à boucler son gouvernement

Ailleurs sur le web

Derniers articles