"Le grand méchant renard" de Benjamin Renner prix jeunesse d'Angoulême

Un renard pas si méchant qui va se découvrir un instinct maternel [Benjamin Renner pour Direct Matin]

Album drôle et tendre, "Le grand méchant renard" (Delcourt) de Benjamin Renner a reçu jeudi le prix jeunesse du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (FIBD).

La particularité de ce prix est d'être décerné par un jury d'enfants âgés de 8 à 12 ans. Déjà récompensé au début du mois par le prix de la BD Fnac, "Le grand méchant renard" est la première BD de Benjamin Renner plus connu pour son travail de cinéaste d'animation.

Il est notamment le coréalisateur d'"Ernest et Célestine", César du meilleur film d'animation en 2013. Son "Grand méchant renard" n'est d'ailleurs pas sans rappeler, la poésie en plus, un autre héros malheureux du cinéma d'animation: l'ingénieux mais malchanceux Coyote incapable d'attraper "Bip Bip".

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles