Rioux accuse Filippetti de fusiller la Maison de l'Histoire de France

Hôtel de Rohan L'hôtel de Rohan à Paris.[MIGUEL MEDINA / AFP]

L'historien Jean-Pierre Rioux, président du Comité d'orientation scientifique de la Maison de l'Histoire de France, a dénoncé "l'exécution sommaire" de cet établissement public par la ministre de la Culture, dans un entretien exclusif accordé à l'AFP vendredi.

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti "fusille la Maison de l'histoire de France en fermant l'établissement public, en congédiant sa présidente Maryvonne de Saint-Pulgent et en laissant en souffrance une bonne dizaine de contractuels", a-t-il déclaré.

Le Comité d'orientation scientifique, "composé de vingt personnalités scientifiques incontestables n'a même pas à démissionner : partie intégrante de l'établissement public, il relève du même peloton", relève M. Rioux.

Mme Filippetti a jugé le 24 août sur France Inter que la Maison de l'Histoire de France voulue par Nicolas Sarkozy était un projet "coûteux" et "daté". Elle a décidé de lui préférer une "formule plus souple", "avec une mise en réseau des musées d'histoire à travers un organe pilote incarné par un site internet".

Vous aimerez aussi

Une exposition pour "rassurer" sur les pesticides
Culture Une exposition pour «rassurer» sur les pesticides
L'Afghan Mohammad Tamim Sahibzada, maître ès miniatures et responsable des enluminures, montre un Coran en soie dans les 610 pages ont été peintes à la main, le 19 avril 2018 à la Fondation britannique Turquoise Mountain, à Kaboul [WAKIL KOHSAR / AFP]
oeuvre d'art Un Coran en soie pour préserver l'héritage culturel de l'Afghanistan
« Run my City » : comment faire du sport en se cultivant ?
Running «Run my City» : comment faire du sport en se cultivant ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles