Le "Cri" de Munch exposé à New York

Simon Shaw de Sotheby's présente à la presse une version du célèbre "Cri" du peintre Edvard Munch, le 27 avril 2012 à New York, avant la vente aux enchères de l'oeuvre [Stephen Chernin / AFP/Archives] Simon Shaw de Sotheby's présente à la presse une version du célèbre "Cri" du peintre Edvard Munch, le 27 avril 2012 à New York, avant la vente aux enchères de l'oeuvre [Stephen Chernin / AFP/Archives]

Une version du "Cri" d'Edvard Munch, adjugée au prix record de 119,9 millions de dollars en mai dernier chez Sotheby's, sera exposée au Museum of Modern Art (MoMA) de New York à compter du 24 octobre pour six mois, a-t-on appris mardi auprès du musée.

L'oeuvre a été prêtée au MoMA par son acquéreur, dont l'identité demeure un mystère. Le nom du financier new-yorkais Leon Black a été évoqué, mais n'a jamais été confirmé.

Des quatre versions du "Cri" réalisées par Munch, ce pastel de 1895 est la seule entre les mains d'un collectionneur privé, les autres étant exposées dans des musées norvégiens.

Cette version est la plus colorée des quatre, présentant une figure humaine torturée sous un ciel jaune-orange éclatant. Une image universellement reconnue, comme un symbole de la peur et de l'angoisse.

L'oeuvre du peintre norvégien avait été achetée le 2 mai lors d'une vente aux enchères spectaculaire chez Sotheby's, à New York. La vente n'avait duré que 12 minutes, le prix augmentant de plusieurs millions de dollars par minute, pour finalement culminer à 119,9 millions. Estimé au départ à 80 millions, ce pastel est ainsi devenu l'oeuvre la plus chère jamais vendue aux enchères.

La sécurité du MoMA sera renforcée pour l'occasion, des versions de l'oeuvre ayant fait l'objet de vols en 1994 puis en 2004 en Norvège.

Le "Cri" sera exposé aux côtés de plusieurs autres dessins de Munch réalisés à la même période, a précisé le musée.

Vous aimerez aussi

Une pluie qui ne mouille pas ? Une réalité au Museum of Modern Art de New York.
Exposition Vidéo : une pluie qui ne mouille pas au MOMA de New York
Paola Antonelli, responsable de l'exposition jeux vidéo, joue à Pac-Man (1980) au MoMA de New York, le 1er mars 2013 [Emmanuel Dunand / AFP]
Culture Les jeux vidéo entrent au Musée d'art moderne de New York
MoMa L'univers onirique et facétieux de Tim Burton accroché à Paris

Ailleurs sur le web

Derniers articles