La rémunération des grands patrons US stagne

La rémunération des grands patrons aux Etats-Unis a progressé de 1,4% en 2011, contre une augmentation de 11% en 2010, selon les résultats partiels d'une étude publiés lundi par le Wall Street Journal.[AFP/Getty Images/Archives]

La rémunération des grands patrons aux Etats-Unis a progressé de 1,4% en 2011, contre une augmentation de 11% en 2010, selon les résultats partiels d'une étude publiés lundi par le Wall Street Journal.

"Malgré une progression assez importante du bénéfice et du revenu des entreprises, la rémunération de 65 patrons en poste depuis au moins deux ans n'a augmenté que de 1,4%" en 2011, indique le quotidien américain.

Le Wall Street Journal explique cette stagnation par le lien de plus en plus étroit entre la rémunération des patrons et les performances de leurs entreprises, à cause de la "surveillance" des actionnaires et de la "pression" de la Securities and Exchange Commission (SEC).

La SEC, l'organisme fédéral américain de réglementation des marchés financiers, réclame "plus de détails" sur la manière dont les entreprises rémunèrent leurs dirigeants, ce qui complique le versement de bonus par l'ajustement en cours d'année des objectifs, explique le quotidien.

L'étude partielle, réalisée par le cabinet de conseil en gestion Hay Group, se base pour l'instant sur 75 entreprises américaines, dont le bénéfice net a progressé de 17% en 2011.

L'étude complète, qui concerne 300 entreprises, sera publiée "plus tard ce printemps", annonce le Wall Street Journal.

D'après les premiers résultats, la rémunération médiane des patrons est de 9,4 millions de dollars en 2011, contre 9,3 millions de dollars selon l'étude complète de 2010.

La rémunération du patron d'Apple, Tim Cook, est estimée à 378 millions de dollars en 2011. Celle du patron du groupe de médias Viacom, Philippe Dauman, qui dominait le classement en 2010 avec une rémunération évaluée à 84,3 millions de dollars, est de 42 millions de dollars en 2011.

Vous aimerez aussi

Des avions de la compagnie Air France sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, le 16 avril 2018 au nord de Paris [Philippe LOPEZ / AFP/Archives]
Social Air France : les pilotes annoncent quatre jours de grève en mai
Classement Les footballeurs les mieux payés
Travail Les médecins québécois protestent contre une hausse de leurs salaires

Ailleurs sur le web

Derniers articles