Les BD en gage

Le Crédit municipal de Paris (CMP), illustre institution financière qui pratique le prêt sur gage depuis 1777 et souvent appelée "Ma Tante", a annoncé mardi qu'il acceptait désormais en gage les bandes-dessinées de collection, ainsi que les planches et les dessins.[AFP/Archives]

Le Crédit municipal de Paris (CMP), illustre institution financière qui pratique le prêt sur gage depuis 1777 et souvent appelée "Ma Tante", a annoncé mardi qu'il acceptait désormais en gage les bandes-dessinées de collection, ainsi que les planches et les dessins.

"Pour permettre à tous ceux qui traversent un cap difficile de bénéficier du service de prêt sur gage, le Crédit municipal de Paris élargit l'éventail des objets pouvant être déposés en gage. A partir du 1er avril 2012, le Crédit municipal de Paris accepte les bandes dessinées de collection, les planches et les dessins", a annoncé l'ancien Mont-de-Piété dans un communiqué.

Le CMP a rappelé que 85% des dépôts étaient des bijoux, mais "on peut aussi déposer en gage de l'argenterie, des tableaux, des sculptures, des objets d'art, du mobilier, de la tapisserie, de la verrerie, des timbres, des livres, des instruments de musique ou des fourrures".

Depuis 2008, "Ma Tante" a décidé aussi d'élargir la gamme d'objets pouvant être déposés: il y a eu en 2008 le vin, en 2009 les vêtements vintage, en 2010 la photographie d'art et à partir du 1er avril 2012 les bandes dessinées de collection.

Véritable baromètre de la crise, l'activité du prêt sur gage est en constante augmentation: entre février 2007 et février 2012, "on note une augmentation des dépôts de +92% en valeur et +40% en nombre" a rappelé l'institution.

"Entre de février 2011 et février 2012, les dépôts ont augmenté de +40% en valeur et de près de 28% en nombre", selon ses chiffres.

Le CMP a aussi rappelé que 9 clients sur 10 récupèrent les objets qu'ils ont déposés. Plus d'un million d'objets sont stockés dans les magasins du Crédit municipal de Paris.

Vous aimerez aussi

Comment sont comptés les manifestants ?
Social Comment sont comptés les manifestants ?
Grèves : le ras-le-bol des usagers s'intensifie
Social Grèves : le ras-le-bol des usagers s'intensifie
Grève des enseignants : les parents s'organisent
Social Grève des enseignants : les parents s'organisent

Ailleurs sur le web

Derniers articles