Smart va investir 200 millions en Moselle

Le constructeur allemand Smart (groupe Daimler) va investir 200 millions d'euros dans son usine de Hambach (Moselle) pour la production en 2014 de la troisième génération de sa Smart Fortwo, a-t-on appris mercredi auprès de la firme.[AFP/Archives]

Le constructeur allemand Smart (groupe Daimler) va investir 200 millions d'euros dans son usine de Hambach (Moselle) pour la production en 2014 de la troisième génération de sa Smart Fortwo, a-t-on appris mercredi auprès de la firme.

"Nous sommes en discussion avec les pouvoirs publics pour investir 200 millions d'euros dans la nouvelle Smart Fortwo que nous envisageons de produire à partir de 2014 à Hambach en collaboration avec (le constructeur français) Renault", a indiqué le porte-parole de la firme, Jean-Yves Schmitt.

Cet investissement servira notamment à agrandir l'usine mosellane qui produit depuis 1998 la micro-citadine biplace, a-t-on précisé de source proche du dossier.

Les lignes de production doivent être prolongées, de nouvelles stations de travail montées, le bâtiment logistique modifié tandis qu'une nouvelle ligne de peinture, coûtant à elle seule près de 50 millions d'euros, doit entrer en service en 2013, a-t-on précisé de même source.

Le développement de pré-séries et la formation des 1.500 salariés, dont les emplois seront pérennisés jusqu'en 2020, sont également prévus.

Smart (dérivé du nom de projet Swatch Mercedes Art car) est une marque automobile créée en 1994 sous l'impulsion du groupe horloger suisse Swatch avec l'aide du constructeur allemand Mercedes-Benz.

En septembre 2008, la marque a célébré la sortie des chaînes de production de sa millionième voiture. Depuis, la célèbre biplace est passée au mode "electric drive", dont la fabrication en petite série a débuté en novembre 2011, et a subi récemment un "lifting" de printemps avec un pare-chocs redessiné et un logo chromé plus apparent.

Vous aimerez aussi

Automobile Les prix de l'essence et du diesel vont continuer de grimper
Un membre de la sécurité du parti anti-immigration AfD  au congrès du parti à Hanovre le 2 décembre 2017 [Julian Stratenschulte / DPA/AFP/Archives]
Politique En Allemagne, l'extrême droite courtise les salariés de l'automobile
Contrôle technique : attention aux nouveautés
Automobile Contrôle technique : attention aux nouveautés

Ailleurs sur le web

Derniers articles