Le premier ministre grec n'exclut pas un nouveau plan d'aide

Le premier ministre grec Lucas Papademos n'exclut pas que la Grèce puisse avoir besoin d'un nouveau plan d'aide mais assure que le pays fera tout son possible pour l'éviter, dans un entretien publié vendredi par le quotidien économique italien Il Sole 24 Ore.[AFP/Archives]

Le premier ministre grec Lucas Papademos n'exclut pas que la Grèce puisse avoir besoin d'un nouveau plan d'aide mais assure que le pays fera tout son possible pour l'éviter, dans un entretien publié vendredi par le quotidien économique italien Il Sole 24 Ore.

"On ne peut pas exclure qu'une certaine forme d'assistance financière soit nécessaire mais nous devons travailler intensément pour éviter" cela, déclare M. Papademos dans cette interview.

"La Grèce fera tout ce qui est possible pour qu'un troisième programme d'ajustement (budgétaire) ne soit pas nécessaire. Cela dépendra du rythme et de l'efficacité de la mise en oeuvre du programme actuel", assure-t-il.

"Cela dit, la Grèce pourrait ne pas avoir accès aux marchés même si toutes les mesures sont complètement adoptées. Il est difficile de prévoir les conditions et les attentes des marchés en 2015", a-t-il souligné.

La Grèce a ratifié la semaine dernière le deuxième plan de sauvetage européen qui prévoit le versement au pays d'ici 2015 de nouveaux prêts de 130 milliards d'euros.

Vous aimerez aussi

Le ministre macédonien des Affaires étrangères Nikola Dimitrov, l'émissaire de l'ONU Matthew Nimetz, les chefs de la diplomatie autrichienne Karin Kneisslet grecque Nikos Kotzias à Vienne, le 30 mars 2018 [HERBERT NEUBAUER / APA/AFP]
Diplomatie Macédoine et Grèce cherchent le chemin de la réconciliation
Un navire des gardes côtes grec à Lesbos, en février 2016 [ARIS MESSINIS / AFP/Archives]
Grèce Au moins 16 migrants meurent dans un naufrage en mer Egée
Football Grèce : le propriétaire d’un club de foot surgit sur le terrain, une arme à la ceinture

Ailleurs sur le web

Derniers articles