Les Etats-Unis s'en prennent de nouveau à Airbus

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi qu'ils allaient de nouveau attaquer l'Union européenne devant l'Organisation mondiale du commerce pour que Bruxelles se plie au jugement de l'institution genevoise sur des subventions illégales au constructeur aéronautique Airbus.[AFP/Archives]

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi qu'ils allaient de nouveau attaquer l'Union européenne devant l'Organisation mondiale du commerce pour que Bruxelles se plie au jugement de l'institution genevoise sur des subventions illégales au constructeur aéronautique Airbus.

Le représentant américain au Commerce extérieur (USTR) Ron Kirk a indiqué dans un communiqué qu'il avait demandé à l'OMC d'établir un "groupe spécial sur la mise en conformité" pour déterminer si l'UE avait pris les mesures qu'imposait son jugement en appel de 2011, dans ce dossier ouvert en 2004.

Dans ce jugement rendu en mai, l'OMC avait condamné "certaines subventions de l'Union européenne et de certains gouvernements à Airbus", qui selon elle avaient "causé de graves préjudices aux intérêts des Etats-Unis".

Les Européens s'étaient alors engagés à remédier au problème, et avaient jusqu'à décembre pour le faire. Mais passé ce délai, Washington avait estimé qu'ils n'avaient "pas supprimé les subventions" et "en fait accordé de nouvelles subventions au développement d'Airbus".

"Les subventions de l'Union européenne à l'aéronautique ont causé à l'industrie aérospatiale américaine des dizaines de milliards de dollars de manque à gagner, ce qui a coûté à des travailleurs américains leur emploi", a estimé M. Kirk.

Dans ce dossier où la conciliation semble impossible, il a dit cependant rester ouvert au dialogue. "Les Etats-Unis restent prêts à mener avec l'UE tout effort significatif qui aboutirait à l'objectif de mettre fin aux financements subventionnés à la date la plus rapprochée possible", a-t-il souligné.

L'UE a attaqué en parallèle les subventions des Etats-Unis à l'Américain Boeing. Dans ce dossier également ouvert en 2004, l'OMC a rendu son jugement en appel le 12 mars, et souligné le "préjudice grave" causé aux Européens.

Les Etats-Unis disent avoir prouvé qu'ils avaient subventionné Boeing quatre à six fois moins que les Européens ne subventionnaient Airbus, tandis que les Européens soulignent que le Boeing 787, le dernier né de l'Américain, a été l'avion "le plus subventionné de l'histoire".

Vous aimerez aussi

Enquête Uber aurait utilisé un programme secret pour affaiblir un concurrent
Justice L’Italie devient le premier pays à interdire complètement Uber
Le moteur de recherche Qwant garantit l'anonymisation totale de ses utilisateurs.
moteur de recherche Moteur de recherche : le bras de fer de Qwant

Ailleurs sur le web

Derniers articles