Nouveau système de taux de change en Birmanie

La Birmanie a lancé lundi son nouveau système de taux de change flottant contrôlé, en établissant un taux de référence du kyat à 818 pour un dollar, a indiqué la Banque centrale sur son site internet, étape majeure vers l'unification de taux multiples qui paralysaient son économie.[AFP/Archives]

La Birmanie a lancé lundi son nouveau système de taux de change flottant contrôlé, en établissant un taux de référence du kyat à 818 pour un dollar, a indiqué la Banque centrale sur son site internet, étape majeure vers l'unification de taux multiples qui paralysaient son économie.

Le taux officiel du kyat, ignoré de tous, était jusqu'à présent de 6 pour un dollar. Ce nouveau système rapproche le taux officiel de celui du marché noir, autour de 800.

La presse d'Etat avait annoncé la semaine dernière la mise en place au 1er avril de ce nouveau système, étape essentielle vers l'unification de ses multiples taux, dénoncés comme un frein considérable à son intégration dans le marché mondial.

Elle n'avait pas précisé comment il serait contrôlé, ni si la monnaie serait protégée pour l'empêcher de dévisser.

"La valeur extérieure de la monnaie nationale, le kyat de Birmanie, sera à partir de maintenant déterminée par les conditions de l'offre et de la demande sur le marché des changes", avait simplement indiqué le quotidien officiel anglophone New Light of Myanmar.

La Birmanie fonctionnait jusqu'à présent avec une monnaie singulière, soumise à des taux officiel, semi-officiel et non-officiels, auxquels s'ajoutent les FEC (Foreign Exchange Certificates). Détenir des dollars en liquide est interdit pour les Birmans sauf autorisation spéciale.

Le fossé surnaturel entre les différents taux est attribué par les analystes à 50 ans de politiques économiques désastreuses qui ont creusé l'écart entre économies officielle et parallèle.

Cette mesure, partie intégrante d'une vague de réformes sans précédent dans le pays, intervient au lendemain d'élections partielles que la Ligue nationale pour la démocratie (LND) de l'opposante Aung San Suu Kyi affirmait lundi avoir remporté haut-la-main.

Vous aimerez aussi

Économie Paris a sa première monnaie locale
Économie Les Argentins inquiets de voir le FMI de retour à leur chevet
Histoire du jour Pyrénées-Atlantiques : il règle son amende avec 20.000 pièces jaunes

Ailleurs sur le web

Derniers articles