Draghi prêt à défendre la BCE au Parlement allemand

Mario Draghi, le président de la BCE, le 6 septembre 2012 à Potsdam [Klaus-Dietmar Gabbert / Pool/AFP] Mario Draghi, le président de la BCE, le 6 septembre 2012 à Potsdam [Klaus-Dietmar Gabbert / Pool/AFP]

Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, s'est dit disposé à expliquer la politique de la banque devant les députés allemands du Bundestag, dans un entretien à paraître vendredi dans le Süddeutsche Zeitung.

"Ce serait une bonne occasion d'expliquer ce que nous faisons", a déclaré le patron de la BCE qui est la cible de nombreuses critiques émanant de la classe politique allemande. "Si le Parlement m'invitait, je répondrais volontiers à cette invitation", a ajouté M. Draghi.

Le secrétaire général du parti bavarois CSU, allié des chrétiens-démocrates de la chancelière Angela Merkel, Alexander Dobrindt a ainsi récemment qualifié M. Draghi de "faussaire" tandis que selon plusieurs sondages, un Allemand sur deux n'a pas confiance dans la personne de M. Draghi.

A propos des critiques du patron de la banque centrale allemande (Bundesbank) Jens Weidmann qui reproche à la banque européenne son nouveau programme illimité de rachats d'obligations concernant des titres de dette de court et moyen termes M. Draghi a regretté que les deux institutions aient des "avis divergents sur la manière de surmonter la crise".

Vous aimerez aussi

Conflit social SNCF : «Ce n'est pas aux Français de payer cette dette-là», estime Damien Abas, député LR
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, à la sortie du Conseil des ministres, le 11 avril 2018 [LUDOVIC MARIN / AFP/Archives]
Mouvement social Le gouvernement hausse le ton dans le conflit à Air France
Dette de la SNCF : un problème qui dure depuis sa création
rail Dette de la SNCF : un problème qui dure depuis sa création

Ailleurs sur le web

Derniers articles