Renault : une possible réduction de production

Carlos Ghosn, le 28 septelbre 2012 au Salon de l'Automobile à Paris [Eric Piermont / AFP/Archives] Carlos Ghosn, le 28 septelbre 2012 au Salon de l'Automobile à Paris [Eric Piermont / AFP/Archives]

Le PDG de Renault Carlos Ghosn a assuré lundi que le constructeur automobile n'avait "pas de projet" de fermeture de site en France, admettant toutefois qu'il pourrait être amené à réduire sa production si la baisse de ses ventes dans l'Hexagone se poursuivait.

"Si on a une année 2013 du même acabit que 2012 et que les perspectives 2014 ne sont pas meilleures, cela veut dire que nous devrons nous adapter aux nouvelles conditions de marché", a déclaré Carlos Ghosn sur Europe 1.

"Ca veut dire réduire sa production par rapport à la demande", a-t-il expliqué.

Interrogé sur la possibilité pour Renault de fermer des sites en France, M. Ghosn a répondu: "Je ne pense pas, nous n'avons pas de projet".

Mais, a-t-il ajouté, "si le marché continue de baisser à coup de 10% par an, personne ne pourra résister à ce genre de spirale".

"Si, par exemple, sur 2013 nous voyons une très légère baisse de l'Europe et une récupération à partir de 2014, l'essentiel sera préservé", a-t-il toutefois indiqué.

Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes du groupe Renault (marques Renault et Dacia) ont chuté de 19,8%, la baisse atteignant même 33,4% pour le seul mois de septembre.

"C'est un mauvais mois, nous l'avions anticipé (...) mais nous conservons 25% de parts de marché en France", a fait valoir Carlos Ghosn.

Le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) a revu lundi à la baisse sa prévision de ventes de voitures neuves en France pour 2012 tablant désormais sur une baisse de 12% contre une fourchette jusqu'ici comprise entre -8 et -10%.

Vous aimerez aussi

Automobile Les prix de l'essence et du diesel vont continuer de grimper
Un membre de la sécurité du parti anti-immigration AfD  au congrès du parti à Hanovre le 2 décembre 2017 [Julian Stratenschulte / DPA/AFP/Archives]
Politique En Allemagne, l'extrême droite courtise les salariés de l'automobile
Contrôle technique : attention aux nouveautés
Automobile Contrôle technique : attention aux nouveautés

Ailleurs sur le web

Derniers articles