Alstom : succès de l'augmentation de capital

Le PDG d'Alstom Patrick Kron en conférence de presse, le 4 mai 2012 [Eric Piermont / AFP/Archives] Le PDG d'Alstom Patrick Kron en conférence de presse, le 4 mai 2012 [Eric Piermont / AFP/Archives]

Le groupe industriel français Alstom a enregistré une forte demande pour son augmentation de capital annoncée lundi soir, opération qui lui permet de lever finalement 350 millions d'euros, selon un communiqué.

Au total, 13 millions d'actions nouvelles ont été souscrites par des investisseurs, représentant 4,45% du capital avant l'opération, au prix de 26,65 euros par titre, soit une décote de 4,40% par rapport au cours moyen des derniers jours.

"L'augmentation de capital a été largement sur-souscrite, illustrant la confiance des investisseurs dans Alstom", s'est félicité le groupe dans un communiqué.

Les actions nouvelles seront livrées jeudi, a-t-il ajouté.

Alstom avait annoncé lundi cette augmentation de capital, et visait un montant d'au moins 300 millions d'euros, avec une clause d'extension de 50 millions d'euros, par placement privé auprès d'investisseurs.

"Cette offre vise principalement à financer les acquisitions en cours, en particulier le paiement d'un complément de prix d'environ 350 millions de dollars lié à la prise de participation de 25% dans la société russe de matériel roulant Transmashholding", précisait Alstom.

Prévue par les deux groupes depuis un accord en 2009, cette prise de participation a déjà coûté 75 millions de dollars à Alstom, et il doit verser le solde, soit 350 millions de dollars, en octobre.

Alstom Transport estime que ce partenariat lui a déjà permis d'engranger plus de 1,5 milliard d'euros de contrats en Russie et dans les environs.

"Les fonds pourront également permettre au groupe de réaliser d'autres petites opérations dans les domaines des renouvelables ou de la transmission d'électricité", poursuivait-il.

Alstom en a profité pour confirmer ses prévisions de résultat pour les trois ans à venir, soit une "croissance du chiffre d'affaires de plus de 5% par an" et "une amélioration progressive de la marge opérationnelle qui devrait se situer autour de 8% en mars 2015".

Vous aimerez aussi

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, lors de l'ouverture de la session annuelle du Parlement, à Pékin le 5 mars 2018  [WANG Zhao / AFP]
Économie La Chine vise une croissance de 6,5%, la dette et la pollution dans son viseur
Santé Les produits désinfectants en spray aussi dangereux que le tabac
Bouches-du-Rhône Pollution dans le golfe de Fos : des plaintes pour mise en danger de la vie d'autrui

Ailleurs sur le web

Derniers articles