CDC et Veolia d'accord sur un partage à 60/40 de Veolia Transdev

Le siège du groupe Veolia Environnement [Eric Piermont / AFP/Archives] Le siège du groupe Veolia Environnement [Eric Piermont / AFP/Archives]

La Caisse des dépôts et consignations (CDC) et le groupe de services Veolia Environnement sont tombés d'accord sur une répartition à 60/40 du capital de leur filiale commune spécialisée dans le transport de voyageurs Veolia Transdev, affirme mercredi Le Figaro.

Selon le journal, qui cite des sources concordantes, les deux parties se sont entendues sur un tel schéma en fin de semaine dernière.

Actuellement, Veolia Transdev est détenu à 50/50 par les deux groupes, mais Veolia souhaite s'en désengager dans le cadre de son programme de désendettement. L'hypothèse d'une montée à 60% de la CDC est, dans ce cadre, évoquée depuis plusieurs semaines dans la presse spécialisée.

Veolia Transdev bénéficierait dans un premier temps d'une recapitalisation par transformation de créances de la CDC en actions, puis d'un apport supplémentaire. Puis, d'ici 2013, la société remboursera l'essentiel de ses dettes à l'égard de Veolia Environnement en cédant des actifs.

Selon le Figaro, la CDC s'est en effet résolue à imposer à Veolia Transdev "un régime minceur plus sévère que prévu et qui touchera des actifs internationaux en pertes ou trop consommateurs de capitaux".

Par une telle opération, "Veolia pourra diviser par plus de deux son exposition financière à Veolia Transdev d'ici la fin 2013, c'est-à-dire à moins de 500 millions d'euros", selon une source proche du dossier, citée par le journal.

Vous aimerez aussi

SNCF : une grève sans fin
rail SNCF : une grève sans fin
Conflit social SNCF : l'Unsa «ne continuera pas la grève en juillet»
rail SNCF Exams : le plan pour aider les bacheliers en temps de grève

Ailleurs sur le web

Derniers articles