Un convoi nucléaire quitte la Manche

Un train transportant des déchets métalliques radioactifs à destination de Dessel, en Belgique, a quitté Valognes (Manche) dans la nuit[AFP/Archives]

Un train transportant des déchets métalliques radioactifs à destination de Dessel, en Belgique, a quitté Valognes (Manche) dans la nuit de mardi à mercredi, a annoncé le groupe nucléaire français Areva dans un communiqué.

Le convoi, parti à 04h32 mercredi, est formé de deux wagons comportant 48 conteneurs de matières métalliques de "moyenne activité", contaminées pendant le processus de retraitement par Areva à Beaumont-Hague (Manche) des combustibles nucléaires envoyés par la Belgique.

Ces matières ont été compactées afin de réduire leur volume, selon Areva.

Il s'agit du 5e retour de déchets métalliques compactés belges, sur un total de neuf qui doivent s'échelonner jusqu'en 2013. Le premier s'était déroulé en juin 2010.

Le contrat de retraitement entre la France et la Belgique a pris fin en 2001.

En novembre dernier, le dernier convoi de déchets nucléaires à destination de l'Allemagne, hautement radioactif, avait donné lieu à des affrontements entre les forces de l'ordre et des militants qui voulaient le bloquer.

Vous aimerez aussi

Photographie fournie le 13 avril 2017 par le Centre national d'etudes spatiales (CNES), Airbus Defense and Space et le site 38 North, montrant une image satellite prise le 12 avril 2017 du site d'essais nucléaires nord-coréen de Punggye-ri  [HO / CNES/AFP]
Corée du Nord Pyongyang prépare le démantèlement de son site nucléaire malgré les doutes de Trump
La Russie présente le 19 mai 2018 la première centrale nucléaire flottante au monde lors d'une cérémonie pour son amarrage à Mourmansk, port du Grand nord [Alexander NEMENOV / AFP]
Nucléaire Russie : une première centrale nucléaire flottante pour alimenter l'Arctique
Diplomatie Nucléaire iranien : premier entretien Mogherini-Zarif à Bruxelles

Ailleurs sur le web

Derniers articles