Voiture électrique : nouvelles mesures de soutien attendues

Des personnes regardent une voiture électrique  le 9 avril 2011 à Nice lors du lancement du libre service des voitures électriques baptisé Auto Bleue [Valery Hache / AFP/Archives] Des personnes regardent une voiture électrique le 9 avril 2011 à Nice lors du lancement du libre service des voitures électriques baptisé Auto Bleue [Valery Hache / AFP/Archives]

Le gouvernement doit annoncer la semaine prochaine de nouvelles mesures de soutien à la voiture électrique, notamment sur les bornes de recharge.

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg doit dévoiler ces mesures début octobre dans le cadre du Mondial de l'Automobile de Paris, selon des sources concordantes. Des industriels de la filière ont également indiqué à l'AFP être au courant que de nouvelles mesures devaient être annoncées.

Parmi les mesures envisagées - et non confirmées - figurent notamment le stationnement gratuit pour les voitures électriques ou encore la gratuité d'autoroutes urbaines à péage.

Concernant les bornes de recharge, dont le déploiement est jugé insuffisant par le gouvernement, il est également envisagé de faciliter l'accès aux financements publics pour des projets privés (hôtels, restaurants, stations-service...). A l'heure actuelle, les fonds publics sont limités aux projets des collectivités (communes, départements, régions, etc.)

Interrogé par l'AFP, l'entourage de M. Montebourg a confirmé "travailler sur la question des infrastructures de recharge et des aides au marché du véhicule électrique. Mais à ce stade rien n'est arbitré".

Le ministre doit officiellement lancer la semaine prochaine la mission de Philippe Hirtzman, coordonnateur de l'installation du réseau de bornes de charge nommé dans la foulée du plan automobile de M. Montebourg présenté en juillet.

"A l'occasion de ce lancement on fera peut-être quelques annonces mais aujourd'hui on ne peut pas du tout les déflorer", a indiqué l'entourage du ministre.

Fin juillet, dans la foulée de l'annonce retentissante de la fermeture de l'usine PSA d'Aulnay au nord de Paris, le ministre du Redressement productif avait présenté un plan gouvernemental de soutien à la filière automobile.

Outre le renforcement du bonus pour l'achat de véhicules électriques et hybrides, l'Etat s'est également engagé à acheter davantage de voitures électriques et à "accélérer" dans l'installation de bornes.

Les experts s'accordent actuellement sur une fourchette basse de 2.000 à 2.500 bornes en accès public (hors autopartage type Autolib), alors que l'objectif fixé en 2009 était d'atteindre 400.000 bornes en 2020.

Le 81e Mondial de l'automobile s'ouvre au grand public samedi, jusqu'au 14 octobre, avec un accent particulier précisément mis sur les véhicules électriques et hybrides comme lors de la précédente édition en 2010.

Vous aimerez aussi

Automobile Les prix de l'essence et du diesel vont continuer de grimper
Un membre de la sécurité du parti anti-immigration AfD  au congrès du parti à Hanovre le 2 décembre 2017 [Julian Stratenschulte / DPA/AFP/Archives]
Politique En Allemagne, l'extrême droite courtise les salariés de l'automobile
Contrôle technique : attention aux nouveautés
Automobile Contrôle technique : attention aux nouveautés

Ailleurs sur le web

Derniers articles