La grippe "en baisse" mais toujours là

L'épidémie de grippe a reflué, mais pas dans toutes les régions de France métropolitaine[AFP/Archives]

L'épidémie de grippe a reflué, mais pas dans toutes les régions de France métropolitaine, selon les deux réseaux de surveillance de cette infection respiratoire.

"La fréquence des consultations pour infection respiratoire aiguë d'allure grippale est toujours en baisse en médecine générale et en pédiatrie en France métropolitaine," note mercredi le réseau de surveillance des Grog (groupes régionaux d'observation de la grippe) qui parle de grippe "en baisse".

Le virus A(H3N2) est toujours très majoritaire, ajoutent les Grog.

D'après leur définition large du syndrome grippal, depuis le début de l'année, on estime que 5,5 millions de personnes auraient été touchées par l'épidémie.

La "décrue épidémique" est également relevée par le réseau historique Sentinelles-Inserm, qui ne prend en compte que les syndromes grippaux avec plus de 39 degrés de fièvre d'apparition brutale, accompagnée de douleurs musculaires et de signes respiratoires.

Les régions les plus touchées étaient la semaine dernière, selon ce réseau : Champagne-Ardenne (556 cas pour 100.000 habitants), Auvergne (430) et Bretagne (397).

De son côté, les Grog ajoutent que "l'activité grippale reste soutenue" en Aquitaine, Basse-Normandie, Centre et Midi-Pyrénées.

L'âge médian des cas rapportés la semaine dernière était de 32 ans, note le réseau Sentinelles qui estime qu'"en 8 semaines d'épidémie 1.445.000 personnes auraient consulté leur médecin généraliste".

Vous aimerez aussi

Des membres de la Croix Rouge guinéenne à Conakry, lors d'une campagne de sensibilisation aux dangers du virus Ebola, le 11 avril 2014 [Cellou Binani / AFP/Archives]
AfSud Guinée: l'épidémie de fièvre Ebola "sous contrôle"
santé Une Italienne enceinte des jumeaux d'une autre par erreur
Les présidents français François Hollande (c) et mexicain Enrique Pena Nieto (d), la ministre française de la Culture et la Communication Aurélie Filippetti (g) sur le site archéologique de Teotihuacan le 11 avril 2014, au Mexique [Alain Jocard / AFP]
Diplomatie Hollande souligne le retard à combler dans les relations avec le Mexique

Ailleurs sur le web

Derniers articles