Les nouvelles mesures anti-terroristes

Les nouvelles mesures proposées par Nicolas Sarkozy dans la foulée des tueries de Toulouse et Montauban pour lutter contre le terrorisme seront présentées le 11 avril prochain en Conseil des ministres, a annoncé la porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse.

"Nous souhaitons bien évidemment qu'elles soient adoptées le plus rapidement possible", a ajouté Mme Pécresse en rendant compte aux journalistes des travaux du Conseil des ministres.

La ministre du Budget a regretté l'absence "de consensus avec l'opposition, qui considère vraisemblablement ces mesures comme non urgentes, ce qui n'est évidemment pas l'appréciation que nous faisons". "Ce seront les premières mesures que le président de la République fera adopter s'il était réélu", s'est-elle empressée d'ajouter.

Après la mort de Mohamed Merah, le chef de l'Etat a annoncé deux vagues de mesures destinées à réprimer l'apologie du terrorisme sur internet et les "formations" au terrorisme à l'étranger, ainsi qu'à hâter les expulsions des "extrémistes" et à interdire de séjour "tous ceux qui ont tenu des propos infamants contre la France ou contre les valeurs de la République".

A moins d'un mois du premier tour de la présidentielle, la gauche a fait savoir qu'elle ne voterait pas ces mesures, présentées selon elle dans la précipitation, empêchant de fait une réunion du Parlement.

Vous aimerez aussi

Tuerie de Toulouse Il y a cinq ans, Merah semait la terreur
Hommage aux sept victimes de Mohamed Merah, le 18 mars 2016 à Toulouse [ERIC CABANIS / AFP]
Toulouse Toulouse a rendu hommage aux victimes de Merah
Toulouse Toulouse rend hommage aux victimes de Merah

Ailleurs sur le web

Derniers articles