Le parquet veut maintenir Maistre en détention

Le représentant du Parquet général de Bordeaux, l'avocat général Pierre Nalbert, devait requérir jeudi après-midi le maintien en détention de l'ancien homme de confiance de Liliane Bettencourt Patrice de Maistre[AFP/Archives]

Le représentant du Parquet général de Bordeaux, l'avocat général Pierre Nalbert, devait requérir jeudi après-midi le maintien en détention de l'ancien homme de confiance de Liliane Bettencourt Patrice de Maistre, a-t-on appris de source proche du dossier.

Cette position figurait à la mi-journée dans ses réquisitions écrites, a-t-on indiqué.

Les avocats de M. de Maistre, placé en détention vendredi 23 mars à la demande des juges chargés de l'instruction des dossiers Bettencourt, appuyés par le parquet, et premier mis en examen à être incarcéré dans l'affaire, avaient demandé sa liberté lundi au seul président de la chambre de l'instruction.

Mais celui-ci a préféré que la totalité des magistrats composant la chambre statuent ensemble sur la demande de mise en liberté. Il en a renvoyé l'examen à jeudi, 14h00.

M. Nalbert devait également demander, et vraisemblablement obtenir, un huis clos dans l'affaire, afin d'éviter que trop d'éléments qui seront inévitablement soulevés lors de l'audience ne se retrouvent dans la presse.

La défense de M. de Maistre a dit "souhaiter" un arrêt de la chambre dès jeudi soir. Elle a remarqué parallèlement que le code de procédure pénale donnait encore plusieurs jours aux juges pour se prononcer.

Vous aimerez aussi

Justice Nicolas Sarkozy mis en cause par le Parquet national financier
Affaire Bettencourt Affaire Bettencourt : Banier et Maistre font appel
Eric Woerth Affaire Bettencourt : Maistre et Bannier condamnés

Ailleurs sur le web

Derniers articles