Le Canada ordonne l'extradition d'un suspect vers la France

Le ministre canadien de la Justice Rob Nicholson a signé l'ordre d'extradition vers la France du Canado-Libanais Hassan Diab, soupçonné d'être impliqué dans l'attentat de la rue Copernic à Paris en 1980, a indiqué jeudi le porte-parole du ministère[AFP/Archives]

Le ministre canadien de la Justice Rob Nicholson a signé l'ordre d'extradition vers la France du Canado-Libanais Hassan Diab, soupçonné d'être impliqué dans l'attentat de la rue Copernic à Paris en 1980, a indiqué jeudi le porte-parole du ministère.

Le sociologue de l'université d'Ottawa, qui se dit innocent, dispose maintenant d'un mois pour faire appel de cette décision devant la cour fédérale, a ajouté le porte-parole Christian Girouard.

Le 6 juin 2011, un tribunal canadien avait autorisé cette extradition, mais avait averti que le dossier à charge français était "faible". M. Diab avait fait appel de cette décision, a rappelé le porte-parole, sans vouloir commenter la procédure en cours.

L'ex-universitaire avait été arrêté dans la banlieue d'Ottawa en novembre 2008 à la demande de la justice française, qui l'accuse d'être l'auteur de l'attentat meurtrier qui avait fait 4 morts et une quarantaine de blessés près d'une synagogue rue Copernic, le 3 octobre 1980.

M. Diab risque la prison à perpétuité.

Vous aimerez aussi

C'est sur une plage de l'île de Gabriola, dans la province canadienne de la Colombie britannique, que le pied chaussé a été retrouvé par un joggeur.
Canada Un quatorzième pied humain retrouvé dans une chaussure, sur une plage
Drogue Pour Justin Trudeau, légaliser le cannabis au Canada va faire boule de neige
Drogue Canada : le marché du cannabis légal va égaler celui de l'alcool

Ailleurs sur le web

Derniers articles