Doux : la justice valide 5 offres de reprises

Le tribunal de commerce de Quimper a décidé lundi de valider les offres de reprises partielles de cinq sites sur les huit du pôle frais du groupe volailler Doux. [AFP] Le tribunal de commerce de Quimper a décidé lundi de valider les offres de reprises partielles de cinq sites sur les huit du pôle frais du groupe volailler Doux. [AFP]

Le tribunal de commerce de Quimper (ouest) a décidé lundi de valider les offres de reprises partielles de cinq sites sur les huit du pôle frais du groupe volailler français Doux.

Le tribunal de commerce a choisi de valider les offres de reprise partielles pour les sites de Blancafort (Cher), Boynes (Loiret), Laval (Mayenne), Sérent et Pleucadeuc (Morbihan). Trois autres sites ne bénéficiaient pas d'offres de reprise: Graincourt (Pas-de-Calais), La Vraie-Croix (Morbihan), et Le Pontet (Vaucluse).

Vous aimerez aussi

Charles Hervé-Gruyer (au centre) laboure un champ à l'aide d'un cheval, dans sa ferme du  Bec-Hellouin le 25 mai 2018 [CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives]
Normandie Au Bec Hellouin, la luxuriance d'une microferme sans pétrole ni pesticide
Blocage de la raffinerie de Feyzin près de Lyon, le 13 juin 2018  [JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP]
Conflit social Carburants : les agriculteurs ont levé tous les blocages après des assurances du gouvernement
Blocage par les agriculteurs de la bioraffinerie Total de La Mède à  Chateauneuf-les-Martigues(Bouches-du-Rhône), le 10 juin 2018 [BERTRAND LANGLOIS / AFP]
Conflit social Bioraffinerie de La Mède : les agriculteurs lèvent leur blocage

Ailleurs sur le web

Derniers articles