Le FLNC revendique les attentats en Corse

Des policiers recherchent des indices après l'attentat qui a visé un supermarché Leclerc, le 10 septembre 2012 à Ajaccio [Pascal Pochard-Casabianca / AFP/Archives] Des policiers recherchent des indices après l'attentat qui a visé un supermarché Leclerc, le 10 septembre 2012 à Ajaccio [Pascal Pochard-Casabianca / AFP/Archives]

Le Front de libération nationale de la Corse (FLNC) a revendiqué jeudi les attentats commis lundi dernier contre sept magasins de la grande distribution dans l'île, dans un communiqué authentifié remis au magazine d'information Corsica.

Le FLNC a déclaré que ces actions contre sept supermarchés en Corse-du-Sud et en Haute-Corse, qui n'avaient pas fait de victime et provoqué des dégâts peu importants, "s'inscrit dans le droit fil des luttes sociales et syndicales de notre peuple face aux relais multiples du colonialisme français en Corse".

Vous aimerez aussi

En Corse, une SNCF privatisée
Transports En Corse, une SNCF privatisée
Elisabeth Perié, responsable des bibliothèques d'Ajaccio, et Vannina Schirinsky-Schikhmatoff, conservatrice, admirent le "Thesaurum Hyeroglyphicorum", premier livre d'égyptologie, dans la bibliothèque d'Ajaccio, le 18 avril 2018 [PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP]
Culture La bibliothèque d'Ajaccio, caverne d'Ali Baba inattendue
Corse Il se donne la mort après avoir enlevé une jeune fille

Ailleurs sur le web

Derniers articles