Enlèvement d'une joggeuse : le suspect s'est suicidé

Le quartier des hommes à la prison de Fresnes [Fred Dufour / AFP/Archives] Le quartier des hommes à la prison de Fresnes [Fred Dufour / AFP/Archives]

Un homme de 28 ans, détenu depuis mars pour l'enlèvement et l'agression d'une joggeuse à proximité de Saint-Cyr-sous-Dourdan (Essonne) s'est suicidé, a-t-on appris samedi de source judiciaire, confirmant une information du Parisien.

Le suspect s'est donné la mort "en début de semaine" à la prison de Fresnes (Val-de-Marne), a précisé la même source.

Le 11 mars, une professeur de physique-chimie de 39 ans avait été enlevée et mise dans le coffre d'une voiture, tandis qu'elle faisait son jogging sur une route de campagne à proximité de Saint-Cyr-sous-Dourdan (Essonne), la ville où elle réside.

L'enseignante avait finalement pu fuir au bout de quelques dizaines de minutes. Un automobiliste l'avait retrouvée sur le bord d'une route de Rochefort-en-Yvelines (Yvelines).

Quelques jours plus tard, le jeune homme avait été interpellé dans cette commune. Il avait reconnu les faits lors de sa garde à vue, avant d'être mis en examen pour "tentative d'homicide volontaire" et "enlèvement et séquestration" et écroué.

Vous aimerez aussi

Essonne Alcoolisé et armé, le maire de Wissous menace des gens du voyage
Vidéo Essonne : un client filme des rats au rayon boulangerie d'un supermarché
Photo d'archives d'un rassemblement de gardiens devant la prison de Fleury-Mérogis le 22 janvier 2018 [Philippe LOPEZ / AFP/Archives]
Essonne Prison de Fleury-Mérogis : deux nouvelles agressions, les gardiens manifestent

Ailleurs sur le web

Derniers articles