Vents violents sur le Sud-Ouest, des coupures d'électricité

Une ligne électrique à haute tension [Pascal Pavani / AFP] Une ligne électrique à haute tension [Pascal Pavani / AFP]

Plus d'un millier de foyers étaient encore privés d'électricité lundi matin dans le sud-ouest de la France, principalement au Pays basque et en Gironde, à l'issue d'une nuit de vents violents, jusqu'à 110 km/h, qui n'ont pas provoqué de dégâts majeurs, selon les secours.

Quatre départements de la façade atlantique, la Charente-Maritime, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, avaient été placés en vigilance orange dimanche soir jusqu'à lundi matin 09H00 en raison de risques d'orages et de coups de vent.

Les pompiers ont enregistré une trentaine d'interventions dans les Pyrénées-Atlantiques, une vingtaine dans les Landes, et une dizaine entre la Gironde et la Charente-Maritime.

Dans la majorité des cas, ces interventions portaient sur des arbres tombés sur la voie publique, des chutes de câbles, des tôles envolées, ainsi qu'un feu de grange à Mimizan (Landes) sans qu'il puisse être établi avec certitude s'il était lié ou non à la foudre.

Selon les directions locales d'ERDF, plus de 3.000 foyers ont été privés de courant au Pays basque, dans les secteurs d'Hasparren et Mauléon, et près d'un millier en Gironde, sur le littoral et dans le Libournais, à un moment donné de la nuit.

Moins d'un millier restaient sans électricité au Pays basque lundi, une centaine en Gironde. Tous devaient être rétablis en fin de matinée.

Les vents et rafales ont soufflé en plusieurs vagues, en première partie de nuit vers 20H00 puis 23H00, puis de nouveau en fin de nuit vers 05H00. Les pointes les plus violentes dimanche soir ont atteint 104 km/h sur le littoral sud des Landes à Capbreton, 110 km/h sur le littoral basque, selon les pompiers et ERDF.

Selon Météo France, un vent d'ouest devait continuer de souffler fort sur la côte aquitaine lundi matin, s'atténuant en cours de journée.

Vous aimerez aussi

Des pieds de vigne ayant perdu toutes leurs feuilles suite à de violents orages dans l'Ouest, le 26 mai 2018 à Macau, dans le bordelais [GEORGES GOBET / AFP]
Intempéries Orages : une victime en Mayenne, importants dégâts dans les vignes
Environnement 13 conséquences concrètes du réchauffement climatique
Où éviter la chaleur à Paris
Météo Où profiter du beau temps à Paris ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles