Trois camps de Roms contrôlés en Seine-Saint-Denis

Des Roms en route pour la mairie de Saint-Denisle 6 juillet 2010   après avoir été évacués de leur campement du Hanul [Paul Szajner / AFP/Archives] Des Roms en route pour la mairie de Saint-Denisle 6 juillet 2010 après avoir été évacués de leur campement du Hanul [Paul Szajner / AFP/Archives]

Une opération de police était en cours mardi matin dans trois camps de Roms de Seine-Saint-Denis à la suite de suspicions de mauvais traitements sur des enfants, a-t-on appris de source préfectorale.

Cette opération, menée par la brigade de protection des mineurs, a lieu dans trois camps distincts à Aubervilliers, Stains et Saint-Denis.

Elle est menée dans le cadre d'une ou plusieurs enquêtes sur des suspicions de "mauvais traitements comme l'obligation de mendier", a précisé cette source, sans donner plus de détails dans l'immédiat.

Vous aimerez aussi

Bouches-du-Rhône Marseille : un homme meurt dans l'incendie d'un camp de Roms
Social Vers une évacuation du campement de Roms de Gennevilliers le long de la N315 ?
campement Pour le maire de Gennevilliers, «il faut que l'Etat prenne ses responsabilités»

Ailleurs sur le web

Derniers articles