Journée de solidarité contre la mucoviscidose

Des membres de l'association Ebullition participent à une partie géante de bulles de savon, le 25 septembre 2010 à Paris, en avant-première des Virades de l'espoir [Etienne Laurent / AFP/Archives] Des membres de l'association Ebullition participent à une partie géante de bulles de savon, le 25 septembre 2010 à Paris, en avant-première des Virades de l'espoir [Etienne Laurent / AFP/Archives]

Les 28es Virades de l'espoir, journée de solidarité organisée par l'association Vaincre la mucoviscidose, se déroulent dimanche dans toute la France, afin de récolter des fonds pour la recherche et l'aide aux patients atteints de cette maladie génétique.

Selon l'association, 500 virades avec des marches, des courses à pied ou à vélo, des lancers de ballons, des concerts et des jeux, seront organisées dans 90 départements. Plus d'un million de personnes sont attendues.

Le principe de la virade (terme auvergnat qui signifie virée ou balade, la première s'étant déroulée en Auvergne), c'est de "donner son souffle" et d'"accomplir un effort physique en apportant un don", selon l'association. 5,8 millions d'euros avaient été collectés lors des Virades 2011.

A Paris, une Marche de blouses blanches, réunissant la communauté des soignants, sera organisée au Jardin d'acclimation à 11H00 pour alerter l'opinion sur les besoins des malades.

Parmi les messages des Virades 2012 figurent, outre l'appel traditionnel aux dons pour la recherche, un SOS pour "sauver les Centres de ressources et de compétences de la mucoviscidose (CRCM) en péril".

Mis en place il y a dix ans pour prendre en charge les patients atteints de mucoviscidose, ces centres "sont saturés et ne peuvent plus répondre à la demande", explique le Pr Jean Lafond, président de Vaincre la mucoviscidose.

L'an dernier l'association avait apporté une aide financière de 1,8M d'euros à ces CRCM. 4,3 millions d'euros étaient allés au financement de la recherche.

La mucoviscidose est une maladie génétique qui attaque les poumons et les voies digestives. Elle provoque un épaississement du mucus, ce qui favorise les infections pulmonaires et les troubles digestifs. 6400 personnes sont atteintes en France.

A l'heure actuelle, il n'existe pas de traitement pour en guérir, mais l'espérance de vie à la naissance est passée de 7 ans en 1965 à 47 ans aujourd'hui.

Vous aimerez aussi

Des membres de la Croix Rouge guinéenne à Conakry, lors d'une campagne de sensibilisation aux dangers du virus Ebola, le 11 avril 2014 [Cellou Binani / AFP/Archives]
AfSud Guinée: l'épidémie de fièvre Ebola "sous contrôle"
santé Une Italienne enceinte des jumeaux d'une autre par erreur
Les présidents français François Hollande (c) et mexicain Enrique Pena Nieto (d), la ministre française de la Culture et la Communication Aurélie Filippetti (g) sur le site archéologique de Teotihuacan le 11 avril 2014, au Mexique [Alain Jocard / AFP]
Diplomatie Hollande souligne le retard à combler dans les relations avec le Mexique

Ailleurs sur le web

Derniers articles