Les sites touristiques français moins visités cet été

Des touristes devant la basilique du Sacré-Coeur à Paris, le 7 septembre 2012 [Patrick Kovarik / AFP/Archives] Des touristes devant la basilique du Sacré-Coeur à Paris, le 7 septembre 2012 [Patrick Kovarik / AFP/Archives]

Les professionnels du tourisme ont constaté un recul de la fréquentation des sites français cet été par rapport à l'an passé, "à l'exception de Paris et des stations de montagne où la stabilité est de mise", selon un communiqué mardi de la Fédération des offices de tourisme.

Parmi les facteurs ayant affecté la fréquentation, la Fédération cite "l'impact des conditions météorologiques, la baisse du budget vacances, l'augmentation du prix des carburants, ainsi que le raccourcissement de la durée des séjours".

"Ce sentiment de baisse concerne tant la fréquentation des clientèles française qu'internationale", ajoute le communiqué.

En ce qui concerne les touristes étrangers, les professionnels ont jugé la fréquentation "stable" pour les clients britanniques, germaniques et du Benelux, "en recul" pour les clients italiens et ibériques et en progression pour les nord-américains, suisses et asiatiques notamment.

Dans le détail, "cette saison est plutôt caractérisée par un retrait de la fréquentation des hôtels, hormis Paris qui l'estime en hausse, un repli de la fréquentation des campings dans la partie Nord du pays et une baisse pour les meublés plus marquée dans l'Ouest et le Sud-Est".

En ce qui concerne la fin de saison, elle est jugée "assez satisfaisante" par les professionnels, avec toutefois des reculs de fréquentation constatés en août dans les villes (hors Paris), en Bretagne, centre-ouest et sud-est de la France.

En septembre, la fréquentation touristique a aussi été jugée "assez satisfaisante", Paris étant "d'ores et déjà satisfait de son niveau de fréquentation touristique".

Cette étude conjoncturelle recense les opinions de 1.224 offices de tourisme et syndicats d'initiative, 70 agences de développement et de réservation touristique et 22 stations de ski.

Vous aimerez aussi

patrimoine Tout savoir sur le réaménagement de l'Hôtel de la Marine
Amsterdam accueille chaque année 18 millions de touristes.
Pays-Bas Amsterdam fait la chasse aux touristes
Tourisme : Bordeaux espère mieux
Économie Tourisme : les professionnels espèrent mieux

Ailleurs sur le web

Derniers articles