Anne Hidalgo soutient un couple de lesbiennes agressées

Anne Hidalgo a tenu à apporter son soutien à un couple de femmes agressées dans un bus à Paris, en raison de leur homosexualité.[Ludovic MARIN / AFP]

Anne Hidalgo a fait part, lundi soir sur Twitter, de son «soutien total» à deux femmes victimes d’une agression homophobe à Paris.

«Paris est et sera toujours la ville de la liberté et de l'égalité des droits», a indiqué la maire de Paris sur Twitter, accompagnant son message du drapeau LGBT.

«Ce n'est pas normal ce qu'il nous arrive»

Clémence et Zoé, la vingtaine, ont été prises à partie dimanche par un homme et une femme dans un bus parisien de la ligne 56, à quelques mètres de la place de la République. «C'est à cause de vous qu'on sort, il y a des hôtels pour ça», auraient lancé les individus avant de leur cracher dessus, de leur tirer les cheveux et de s’enfuir. Pour Zoé et Clémence, le caractère lesbophobe de cette agression ne fait pas de doute, comme le rapporte Libération, à qui elles se sont confiées.

«Ce n'est pas normal ce qu'il nous arrive, mais il faut que les gens se rendent compte que c'est encore la réalité de ce que l'on vit quand on est homo en 2018», a notamment expliqué Zoé à Libération. Une main courante a été déposée au commissariat et les jeunes femmes envisagent de porter plainte.

Une montée inquiétante de l'homophobie

C'est «un acte de haine lesbophobe insupportable», a réagi SOS Homophobie, qui a constaté, dans son rapport annuel, une augmentation de 20% des insultes et violences à l'encontre des lesbiennes, des gays, des bis et des trans. Libération rapporte que ces données ont été confirmées pour la première fois en 2017 par le ministère de l'Intérieur avec 1084 infractions pour injure à caractère homophobe et transphobe enregistrées par la police et la gendarmerie en 2016.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles