Un député Modem promeut un concert d'Indochine durant une commémoration officielle

Le groupe Indochine l'an passé. [Valery HACHE / AFP]

Deux polémiques en un tweet. Lors d'une cérémonie de commémoration de la guerre d'Indochine à Nancy ce dimanche 10 juin, le député de Meurthe-et-Moselle Laurent Garcia (apparenté Modem) s'est fait remarquer à cause d'un message malencontreux.

Sous une photo de gerbes de fleurs couronnées d'écharpes tricolores, Laurent Garcia a simplement écrit : «Dépôt de gerbes à Nancy pour les soldats morts pour la France en Indochine. N'oublions jamais».

Sauf que... dans son tweet, la mention Indochine ne renvoie pas à l'événement historique, mais au groupe de rock français mené par Nicolas Sirkis. De quoi susciter nombre de moqueries sur Twitter.

«Ils se battaient trois nuits par semaine», s'amuse un internaute. «Il a peut être demandé à la lune, mais le soleil ne le sait pas», abonde un autre.

«Indécent», «malvenu», «affligeant»

Laurent Garcia s'est alors fendu d'un second tweet... pour défendre le premier. Il a alors expliqué qu'il faisait en réalité la promotion du groupe en concert à Nancy, sa ville, dans deux semaines.

Alors que son premier tweet avait déclenché une salve de réactions amusées, le second entraîne des messages bien plus violents. Les internautes fustigeant volontiers «l'indécence» de l'entreprise du député.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles