Jawad Bendaoud hospitalisé en psychiatrie après une crise de démence

Jawad Bendaoud a été condamné en avril dernier à six mois de prison avec sursis pour des menaces de mort proférées à l'encontre de son ancienne compagne.[Alain JOCARD / AFP]

Jawad Bendaoud a été interné mercredi en hôpital psychiatrique après une crise de démence survenue chez ses parents à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

Ce sont ces derniers qui ont alerté la police, après que celui surnommé le «logeur de Daesh» se soit livré à des dégradations à leur domicile. Brièvement hospitalisé, Jawad Bendadoud est finalement retourné dans la soirée chez ses parents, rapportent des sources concordantes. Aucune plainte n'aurait été déposée à son encontre.

Il avait été relaxé, en février dernier, des faits de «recel de malfaiteurs terroristes». En effet, au terme de trois semaines de procès, la cour n'avait pas pu déterminer si Jawad Bendaoud savait qu'il avait loué son appartement aux auteurs des attentats du 13 novembre 2015. Il sera rejugé en décembre après un appel déposé du parquet.

Par ailleurs, le trentenaire a été condamné en avril dernier à six mois de prison avec sursis pour des menaces de mort proférées à l'encontre de son ancienne compagne.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles