Mort des deux fillettes à Limonest : l'inquiétant profil de la mère

La mère des deux fillettes serait psychologiquement instable d'après ses proches.[JEFF PACHOUD/ AFP]

L'enquête sur la mort des deux fillettes à Limonest progresse. Le profil de la principale suspecte, la mère des enfants, se précise.

Djamila E, vendeuse de cosmétiques, âgée de 38  ans, a été mise en examen mercredi pour l’assassinat de ses deux filles. Elle avait d'abord été placée en hôpital psychiatrique lundi 11 juin, en état de choc. « Je ne crois pas à un accident. Je pense que Djamila est à l’origine de la mort des enfants » a déclaré le père aux enquêteurs, mercredi 13 juin. Il a dépeint sa compagne comme « bipolaire et dépressive ». Plusieurs de ses proches ont confirmé qu'elle était instable. 

Une condition psychologique qui a pu être aggravée par le fait que le couple était en train de se séparer. La mère, psychologiquement fragile, ne l’aurait pas supporté. 

La mère des enfants a livré des explications contradictoires durant sa garde à vue. Deux jours avant leur mort, elle aurait vendu des jouets et vêtements appartenant à ses enfants, comme si tout avait déjà été prémédité.

De plus, ce dimanche 10 juin, lorsque son frère et sa belle-sœur lui ont rendu visite à l’improviste, elle a mis du temps à leur ouvrir la porte et ils ont été frappés par une odeur pestilentielle. Djamila a alors prétendu que « ses filles avaient une gastro-entérite. »

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles