France – Publié le 15 février à 07:25 – Mis à jour le 15 février 2017 à 10:43

Affaire Théo : nouveau témoignage accablant contre l'un des policiers d'Aulnay-sous-Bois

Affaire Théo : nouveau témoignage accablant contre l'un des policiers d'Aulnay-sous-Bois «
Play

Ligue des champions : le PSG écrase le F...

»
Play

François Fillon et Nicolas Sarkozy vont...

Nouveau témoignage dans l'affaire Théo. Un de ses amis affirme avoir été passé à tabac quelques jours seulement avant que Théo ne soit agressé par l'un des mêmes policiers de la ville d'Aulnay-sous-Bois. Le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux a saisi l'IGPN, la police des polices.

Une enquête préliminaire a été ouverte mardi après de nouvelles accusations de violences visant l'un des policiers mis en examen pour l'interpellation violente du jeune Théo, le 2 février dernier, à Aulnay-sous-Bois.

L'enquête, confiée à l'IGPN, devra "déterminer l'existence ou non de faits de violences volontaires commis par les fonctionnaires de police à l'occasion de l'interpellation, le 26 janvier 2017" de Mohamed K., affirme le parquet dans un communiqué. 

Dans l'Obs, Mohamed K. affirme avoir été passé à tabac lors de son interpellation par des policiers, dont l'un a participé au viol présumé de Théo. Il précise, dans les colonnes de l'hebdomadaire :

On le connaît dans le quartier, c’est le même que celui qui a pénétré Théo avec sa matraque, tout le monde l’appelle "Barbe Rousse"

"Ce sont des accusations graves portées sur le même fonctionnaire, qui méritent que l'on fasse évidemment toute la lumière", a déclaré à l'AFP Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Ces nouvelles révélations interviennent dans un contexte particulièrement tendu, "l'affaire Théo" ayant déclenché de multiples violences urbaines dans les banlieues. 

MR avec AFP

Article rédigé par la rédaction web CNews