France – Publié le 19 juin à 17:00 – Mis à jour le 19 juin 2017 à 19:18

Champs-Elysées : une voiture percute intentionnellement un fourgon de gendarmerie

Champs-Elysées : une voiture percute intentionnellement un fourgon de gendarmerie «
Play

Nord-est du Nigeria : 16 morts dans des...

»
Play

Florian Philippot : « Un grand mouvement...

Un homme a percuté en voiture un fourgon de la gendarmerie sur les Champs-Élysées à Paris lundi après-midi, sans faire de blessés.

La piste de l'acte volontaire est privilégiée par les enquêteurs après qu'une voiture s'est embrasée en percutant un fourgon de la gendarmerie sur les Champs-Élysées à Paris lundi après-midi, sans faire de blessés, a-t-on appris de sources concordantes. 

Un acte volontaire

"A priori, il s'agit d'un acte volontaire", a indiqué une source proche du dossier, confirmant une source policière. "À terre, l'homme est actuellement inconscient" et son véhicule est en feu, ont indiqué des sources policières. Une arme a été retrouvée sur lui, selon la source proche du dossier. 

Gérard Collomb a déclaré que l'invidivu était décédé, évoquant une "tentative d'attentat".

"Une nouvelle fois, les forces de sécurité en France ont été visées", a rappelé le ministre de l'Intérieur. Ce dernier a également précisé que la voiture "contenait un certain nombre d'armes, d'explosifs permettant éventuellement de pouvoir faire sauter cette voiture". Des bonbonnes de gaz, une kalachnikov et des armes de poing ont été trouvées dans la voiture de l'assaillant.


Tentative d'attentat sur les Champs-Elysées... par CNEWS

L. C. avec AFP