France – Publié le 16 février à 18:15 – Mis à jour le 16 février 2017 à 18:35

La grippe aviaire menace toujours la production de foie gras

La grippe aviaire menace toujours la production de foie gras «
Play

Justin Trudeau à Strasbourg pour défendr...

»
Play

Enquête ouverte sur le docétaxel après l...

La grippe aviaire a entraîné l'abattage massif de plus de deux millions de canards dans le Sud-Ouest. Y compris, par mesure préventive, dans des élevages sains. La Confédération paysanne dénonce un mode de production du foie gras industrialisé, qui multiplie les risques de contamination.

Cap sur la Haute-Garonne, où un couple d'éleveurs de canards produit du foie gras depuis plus de dix ans avec un élevage "à l'ancienne" : ici, toutes les étapes de production sont réalisées sur l'exploitation. Ce qui réduit considérablement les risques de transmission du virus de la grippe aviaire.

La Confédération paysanne dénonce un mode de production "industrialisé"

Au contraire, dans la plupart des élevages, la filière est organisée de manière industrielle, avec des canards qui passent d'une exploitation spécialisée à une autre. Pour la Confédération paysanne, c'est ce modèle de production du foie gras, similaire à celui d'une chaîne d'usine, qui est responsable de la catastrophe sanitaire en cours.

A ce jour, plus de deux millions de canards ont été tués face à la menace de la grippe aviaire, et ce, par mesure préventive, même dans des élevages qui n'étaient pas touchés par le virus.

Article rédigé par la rédaction web CNews