CES 2016 : La Poste dévoile le bouton connecté Domino pour envoyer ses colis

L'objet sera dans un premier temps testé durant le premier semestre 2016. L'objet sera dans un premier temps testé durant le premier semestre 2016. [© n.cailleaud pour Direct Matin]

C'est un simple bouton connecté qui va simplifier l'envoi des colis. Le groupe La Poste a dévoilé au CES de Las Vegas un petit appareil, baptisé Domino, à placer dans sa boite aux lettres pour notifier au facteur qu'il doit relever un objet pour le poster.

Si le service postal avait lancé en octobre dernier la possibilité de demander à son facteur de venir récupérer un colis directement dans sa boite aux lettres pour l'expédier depuis chez soi, aujourd'hui Domino permet d'aller encore plus loin.

Plus besoin d'emballer l'objet en question qui doit être placé simplement dans une boite aux normes (celles-ci représentent aujourd'hui 75 % du parc de boites aux lettres en France). L'expéditeur doit ensuite appuyer sur ce petit objet jaune placé à l'intérieur de la boite grâce à un aimant. Un voyant vire alors au vert pour montrer que le bouton est prêt à être connecté sur une application smartphone de La Poste. Il suffit alors d'indiquer l'adresse de livraison (des favoris peuvent être pré-enregistrés) et celle-ci est automatiquement transférée au facteur. En retour, ce dernier va, lors de son passage, récupérer l'objet, l'emballer et inscrire l'adresse pour l'expédier. Le client est alors notifié que son colis est pris en charge.

Ce nouvel objet connecté, présenté durant le CES, fera d'abord l'objet d'une phase d'expérimentation durant le premier semestre de l'année avant une généralisation a grande échelle si le succès est au rendez-vous. Aucun tarif n'a encore été précisé quant à ce service qui demeurera payant. En outre, La Poste, qui compte un réseau de 90 000 facteurs, envisage d'offrir d'autres fonctions à ce bouton connecté, avec des services encore à définir. 

Vous aimerez aussi

vie numérique Cdiscount développe sa Marketplace
Robe de mariage
Chine Il épouse un robot qu'il a lui-même conçu
vie numérique Qwant.bzh : un moteur de recherche 100% breton

Ailleurs sur le web

Derniers articles