Seekios, la minibalise GPS multi-usage

Ce petit objet made in France est géolocalisable dans 70 pays. [© Seekios]

«Nous découvrons chaque jour de nouveaux usages pour notre produit, auxquels nous n’aurions jamais pensé.» C’est ainsi que Marc Desbiendras, Quentin Zimmermann et Yannick Revel, de la société Seekios, présentent leur nouvelle balise GPS connectée.

Ce petit objet en forme d’œuf, qui tient au creux de la main, devrait faciliter la vie de nombreuses personnes. Créé à l’origine pour ne plus perdre la trace d’objets précieux, le Seekios, géolocalisable via son smartphone, sa tablette ou un PC Windows, peut avoir d’autres utilisations comme par exemple en montagne pour signaler sa position, être glissé dans un colis pour suivre son trajet, accroché au collier d’un animal ou caché dans un véhicule pour le suivre en cas de vol.

seekios_family_leds.jpg

Un bouton en cas d’urgence

La start-up a également muni le Seekios d’un bouton central qui permet notamment de déclencher un appel d’urgence et de signaler sa position aux secours. «Cette fonction s’avère utile pour les randonneurs ou un enfant qui serait kidnappé, mais elle intéresse aussi ceux qui prennent en charge les personnes atteintes d’Alzheimer», souligne Marc Desbiendras.

A lire aussi : Amazon lance son Dash Button, pour commander d'un seul geste

L’objet connecté peut signaler sa position précise, et on peut même délimiter une zone sur l’écran de son smartphone pour être averti lorsque la balise s’en éloi­gne. Un mode «don’t move» permet aussi au Seekios de notifier son propriétaire dès qu’il est déplacé. Accroché derrière une porte d’entrée, il peut ainsi avertir d’un éventuel cambriolage. Surtout, cet appareil made in France vient bousculer un marché jus­qu’ici réservé aux professionnels.

Sa force réside aussi dans son modèle économique avantageux, puis­que pour 99 euros, l’objet n’exige pas d’abonnement payant supplémentaire, contrairement à la concurrence. S’il s’adresse aussi aux particuliers, Seekios intéresse déjà l’armée et la gendarmerie.

En chiffres

70 pays sont compatibles avec la balise Seekios, qui peut être géolocalisée gratuitement sur l’ensemble de leur territoire.

2 000 heures, c’est la durée maximale de l’autonomie de Seekios avant d’être rechargé, l’objet pouvant fonctionner de quatre à 54 jours selon les usages.

60 géolocalisations sont offertes chaque mois aux utilisateurs de Seekios. Mais il est également possible d’en acheter davantage.

55 grammes, c’est le poids de la balise, dont les dimensions (70x40x20mm) ont été pensées pour tenir dans la main.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles