Mauvais état des routes : un prof poursuit l'Etat

Un universitaire sud-africain a dit vouloir poursuivre l'administration régionale pour le mauvais état des routes après avoir été empêché de participer à l'enterrement de sa mère à cause d'un trou dans la chaussée, a rapporté lundi le quotidien Beeld.[AFP/Archives]

Un universitaire sud-africain a dit vouloir poursuivre l'administration régionale pour le mauvais état des routes après avoir été empêché de participer à l'enterrement de sa mère à cause d'un trou dans la chaussée, a rapporté lundi le quotidien Beeld.

La voiture de Wannie Carstens a eu deux pneus crevés en roulant dans le trou à la vitesse d'une centaine de kilomètres à l'heure alors qu'il faisait encore nuit dimanche matin, dans la province du Nord-Ouest.

Même si la voiture a été réparée, M. Carstens n'a pas pu se rendre à Upington, le lieu de l'enterrement, à plus de 600 km, car la voiture pouvait avoir subi d'autres dégâts.

Le professeur a dit vouloir poursuivre le gouvernement provincial et lui réclamer 6.000 rands, près de 600 euros, de dommages et intérêts pour la voiture.

Un porte-parole de la province du Nord-Ouest a reconnu le mauvais état des routes mais a expliqué que l'administration manquait d'argent.

Le trous dans la chaussée sont nombreux en Afrique du Sud où ils provoquent de nombreux accidents chaque année.

Vous aimerez aussi

Violence Afrique du Sud : un imam égorgé et deux personnes gravement blessées dans l'attaque d'une mosquée
Accident Afrique du Sud : une girafe tue un réalisateur pendant le tournage d'un documentaire
Drame Un footballeur meurt après avoir été frappé par la foudre en plein match

Ailleurs sur le web

Derniers articles