La drôle de campagne des non-fumeurs sur le web

L'association Droit des Non Fumeurs (DNF) lance sur le web une campagne ironique sur les dangers des cigarettes de contrebande, en faisant pour la première fois appel aux dons pour contribuer à sa diffusion dans la presse magazine et quotidienne. [AFP] L'association Droit des Non Fumeurs (DNF) lance sur le web une campagne ironique sur les dangers des cigarettes de contrebande, en faisant pour la première fois appel aux dons pour contribuer à sa diffusion dans la presse magazine et quotidienne. [AFP]

L'association Droit des Non Fumeurs (DNF) lance sur le web une campagne ironique sur les dangers des cigarettes de contrebande, en faisant pour la première fois appel aux dons pour contribuer à sa diffusion dans la presse magazine et quotidienne.

"Il s'agit d'une des toutes premières publicités émanant d'une association reconnue de mission d'utilité publique, à faire ainsi directement appel aux internautes pour soutenir sa diffusion", selon DNF qui l'a postée sur Mass to Mass (www.masstomass.com)

Sur une affiche rétro, on peut ainsi lire "Dites non aux contrefaçons ! Ce serait dommage d'attraper un cancer de mauvaise qualité. L'industrie du tabac tue 73.000 personnes par an. Continuez à lui faire confiance".

La deuxième proclame "L'industrie du tabac, c'est aussi un engagement social. Nous réglons chaque année le problème des retraites pour des millions de Français".

L'importance de la diffusion de la campagne sera fonction de l'importance des dons, lit-on sur ce site.

La campagne, que DNF souhaite diffuser "en presse magazine et quotidienne s'appuye sur deux annonces qui "réutilisent les anciens codes publicitaires du tabac".

La campagne a été conçue gracieusement par l'agence BDDP & Fils, précise DNF.

Elle vise à répondre aux arguments contre les paquets génériques des buralistes et des fabricants.

Ces derniers soutiennent que ces paquets neutres feront exploser le marché de la contrefaçon car "plus faciles à copier". Il serait donc, toujours selon eux, "plus facile de trouver du tabac moins cher", ce qui irait "à l'encontre de la politique de santé publique".

DNF dénonce cette "manoeuvre de diversion destinée à faire oublier que les cigarettes même légales continuent de tuer en masse" et "restent de loin le premier fléau à combattre".

Vous aimerez aussi

Des membres de la Croix Rouge guinéenne à Conakry, lors d'une campagne de sensibilisation aux dangers du virus Ebola, le 11 avril 2014 [Cellou Binani / AFP/Archives]
AfSud Guinée: l'épidémie de fièvre Ebola "sous contrôle"
santé Une Italienne enceinte des jumeaux d'une autre par erreur
Les présidents français François Hollande (c) et mexicain Enrique Pena Nieto (d), la ministre française de la Culture et la Communication Aurélie Filippetti (g) sur le site archéologique de Teotihuacan le 11 avril 2014, au Mexique [Alain Jocard / AFP]
Diplomatie Hollande souligne le retard à combler dans les relations avec le Mexique

Ailleurs sur le web

Derniers articles