Russie : trois jeunes sur le toit d'un TGV St-Pétersbourg-Moscou

Un Saspan, train à grande vitesse reliant Moscou à Saint-Petersbourg [Kirill Kudryavtsev / AFP/Archives] Un Saspan, train à grande vitesse reliant Moscou à Saint-Petersbourg [Kirill Kudryavtsev / AFP/Archives]

Le train à grande vitesse Saint-Pétersbourg-Moscou a dû être stoppé en rase campagne à cause de trois jeunes gens repérés sur le toit de ce train qui roule par endroits à 250 km/h, a annoncé lundi la police des transports.

"Le train Sapsan (nom donné en Russie à ce train fabriqué par l'allemand Siemens, ndlr) Saint-Pétersbourg-Moscou a été stoppé pour quelques minutes dimanche vers 15H15 par la police près d'Okoulovka (300 km environ de Saint-Pétersbourg) à cause de trois jeunes gens qui avaient été aperçus sur son toit", a précisé le service de presse de la police.

Les trois étudiants, dont une jeune fille, âgés de 19 ans, avaient réussi à s'installer entre deux rames à la gare de Saint-Pétersbourg pour cette expérience extrême.

La police a saisi des équipements d'alpinisme et de vidéo, ajouté cette même source.

Les jeunes gens se sont vu infliger une amende de 100 roubles (2,5 euros) chacun.

Nombre de jeunes Russes sont adeptes des expériences ou sports extrêmes.

En février 2011 deux étudiants russes avaient été retrouvés morts dans le métro de Moscou, après avoir apparemment heurté des équipements dans un tunnel alors qu'ils voyageaient sur le toit d'une rame.

Vous aimerez aussi

Avion Etats-Unis : un copilote meurt juste avant l’atterrissage de son avion
Le chapardeur scrupuleux explique avoir lu «environ vingt-cinq fois» l’œuvre en question.
Histoire du jour Il rend un livre volé... trente-cinq ans après
Insolite Une Ferrari ayant appartenu à Trump vendue 270.000 dollars

Ailleurs sur le web

Derniers articles