Des mini-toilettes fixées aux fesses pour la propreté des alités

Un homme fait une démonstration de "mini-toilettes" lors d'un salon spécialisé à Tokyo le 26 septembre 2012 [Yoshikazu Tsuno / AFP] Un homme fait une démonstration de "mini-toilettes" lors d'un salon spécialisé à Tokyo le 26 septembre 2012 [Yoshikazu Tsuno / AFP]

Des firmes japonaises ont exposé mercredi des mini-toilettes qui permettent aux personnes alitées de faire leurs besoins sans bouger et en toute propreté, lors d'un salon international spécialisé à Tokyo.

Le "Robohelper" et le "Smilet", à peu près similaires et en forme de "U", se fixent autour des fesses et des organes génitaux, entre les jambes des patients allongés.

Des capteurs détectent la sortie des besoins et activent un mini-aspirateur qui retire les excréments et l'urine immédiatement pour les envoyer, via un tuyau, vers un réservoir.

Au même moment, un jet d'eau nettoie les parties intimes qui sont ensuite séchées en douceur.

"Cette machine a pour but de soulager le personnel de soins, notamment la nuit, et permet aux personnes alitées de rester propres", a expliqué Daizo Igawa, de l'entreprise Muscle créatrice du "Robohelper".

La demande pour ce type de produits augmente au Japon, où la population vit plus longtemps et vieillit rapidement.

La société Mammary vend le "Smilet" pour 580.000 yens (5.800 euros), un prix inaccessible à nombre de ménages mais, via le système de sécurité sociale, un assuré nippon peut louer cet appareil pour 3.000 à 4.000 yens par mois (30 à 40 euros).

Vous aimerez aussi

Des membres de la Croix Rouge guinéenne à Conakry, lors d'une campagne de sensibilisation aux dangers du virus Ebola, le 11 avril 2014 [Cellou Binani / AFP/Archives]
AfSud Guinée: l'épidémie de fièvre Ebola "sous contrôle"
santé Une Italienne enceinte des jumeaux d'une autre par erreur
Les présidents français François Hollande (c) et mexicain Enrique Pena Nieto (d), la ministre française de la Culture et la Communication Aurélie Filippetti (g) sur le site archéologique de Teotihuacan le 11 avril 2014, au Mexique [Alain Jocard / AFP]
Diplomatie Hollande souligne le retard à combler dans les relations avec le Mexique

Ailleurs sur le web

Derniers articles