Major, le plus vieil orang-outan reproducteur au monde, est mort

L'orang-outan Major lors de son 50e anniversaire, le 17 juillet 2012, au zoo de La Boissière-du-Doré, en Loire-Atlantique [Alain Jocard / AFP/Archives] L'orang-outan Major lors de son 50e anniversaire, le 17 juillet 2012, au zoo de La Boissière-du-Doré, en Loire-Atlantique [Alain Jocard / AFP/Archives]

Major, un orang-outan de Sumatra, considéré comme le plus vieux mâle reproducteur de l'espèce au monde, est mort mardi dans son sommeil au zoo de La Boissière-du-Doré (Loire-Atlantique) où il avait fêté en juillet dernier ses 50 ans, a t-on appris ce jeudi auprès de la direction du parc animalier.

"Je l'ai vu jouer lundi, comme souvent, avec ses enfants. Mardi, il a mangé normalement, fait son lit et toutes ses petites habitudes. Et mercredi, les gars l'ont trouvé définitivement endormi sur sa couche, le corps encore chaud. C'est 23 années de la vie du zoo et notre emblème qui partent, c'est dur", a dit à l'AFP, Sébastien Laurent, le directeur du zoo de la Boissière qui entretenait avec l'animal, devenu la mascotte du lieu, une incroyable relation de confiance et d'amitié.

Pour ses 50 ans, le 17 juillet dernier et comme à chaque anniversaire, M. Laurent avait offert à son animal favori un fraisier dont l'imposant singe de 125 kg avait soufflé les bougies à plusieurs reprises devant l'équipe du parc au complet et une dizaine de journalistes et de photographes, avant de déguster le gâteau à la cuillère.

"Il y a les orangs-outans et il y a Major. Il a un tempérament à part, quelque chose de particulier qui impose le respect à tous", avait alors déclaré à l'AFP, Emmanuel Toublanc, le soigneur du zoo.

Né en 1962 dans la forêt indonésienne, Major avait été capturé sept ans plus tard puis importé par un parc de Gelsenkirchen (Allemagne). Après un passage par un autre parc animalier à Duisbourg, il était arrivé en mars 1989 au zoo de la Boissière-du-Doré, où sa fertilité a fait merveille.

"Il y a quinze jours, il s'accouplait encore, alors que la majorité de ses congénères partent entre 35 et 40 ans. C'était un animal unique et un véritable ami pour moi", rapporte, ému, Sébastien Laurent.

Transporté pour autopsie mercredi à la ménagerie du Jardin des Plantes de Paris, Major va être naturalisé et conservé au Muséum d'histoire naturelle, a précisé le directeur du zoo de la Boissière, annonçant que le singe pourrait même être inclus en 2014 dans une grande exposition sur les primates, en cours de préparation.

Vous aimerez aussi

animaux Les animaux reconnus comme "doués de sensibilité" ?
animaux Un requin s'échoue sur les côtes bretonnes
Etats-Unis Vidéo : en skateboard, il se fait tracter par des pitbulls

Ailleurs sur le web

Derniers articles