Primaire pour désigner le chef de Kadima

Quelque 95.000 membres de Kadima votaient mardi dans une primaire pour désigner le chef de ce parti centriste israélien, aujourd'hui la principale formation d'opposition mais en sérieuse perte de vitesse, selon les sondages.[AFP]

Quelque 95.000 membres de Kadima votaient mardi dans une primaire pour désigner le chef de ce parti centriste israélien, aujourd'hui la principale formation d'opposition mais en sérieuse perte de vitesse, selon les sondages.

Deux candidats sont en lice: Tzipi Livni, actuelle chef de Kadima et ancienne ministre des Affaires étrangères, et Shaul Mofaz, un ex-ministre de la Défense et actuel président de la commission de la Défense et des Affaires étrangères du Parlement.

Selon les commentateurs, la bataille devrait être très serrée, comme lors de leur précédent duel pour la direction de Kadima en 2008.

Les résultats du scrutin, qui doit s'achever à 22H00 locales (20H00 GMT), devraient être connus dans la nuit de mardi à mercredi.

Kadima, créé par Ariel Sharon puis dirigé par Ehud Olmert, a été au pouvoir de la fin de 2005 à 2009.

Aux dernières élections législatives de février 2009, le parti centriste, alors conduit par Tzipi Livni, avait obtenu le plus d'élus à la Knesset (28 sur 120), devant le Likoud (droite, 27) de Benjamin Netanyahu.

Mais Mme Livni n'avait pas réussi à mobiliser une majorité à la suite du refus du parti ultra-orthodoxe Shass de la soutenir, ce qui avait permis à "Bibi" Netanyahu de former la coalition actuellement au pouvoir.

Les derniers sondages n'accordent que douze à quinze députés à Kadima quel que que soit son futur leader. De nombreux électeurs de Kadima sont retournés au Likoud ou sont passés au Parti travailliste tandis que d'autres soutiennent un nouveau parti, de tendance centriste laïque, que doit lancer un ancien journaliste vedette de la télévision Yaïr Lapid.

Les élections législatives sont prévues en octobre 2013, mais les rumeurs sur un scrutin anticipé à l'automne se multiplient, malgré les démentis de M. Netanyahu, qui a remporté facilement le 1er février une primaire au sein du Likoud.

Vous aimerez aussi

Conflit Gaza : Israël frappe 25 objectifs en riposte à des tirs de roquettes
Des manifestants palestiniens se protègent des gaz lacrymogènes israéliens pendant une manifestation à Jabalia, au centre de la bande de Gaza, le 8 juin 2018 [Mohammed ABED / AFP]
Proche-Orient Gaza : plus de 13.000 blessés par des tirs israéliens selon la Croix-Rouge
La rencontre entre Israël et l'Argentine a été annulée en raison des menaces à l'encontre de Lionel Messi et ses coéquipiers.
Football Israël-Argentine, quand la politique s'en mêle, par Pierre Ménès

Ailleurs sur le web

Derniers articles