Le vice-président irakien se réfugie au Qatar

Le vice-président irakien Tarek al-Hachémi a jugé lundi à Doha illégale et inconstitutionnelle la demande d'extradition de Bagdad, dans une déclaration à l'AFP.[Syrian opposition shaam media group/AFP/Archives]

Le vice-président irakien Tarek al-Hachémi a jugé lundi à Doha illégale et inconstitutionnelle la demande d'extradition de Bagdad à son encontre, dans une déclaration à l'AFP.

"Il n'y a aucune décision de la justice irakienne à mon égard et cette demande contredit l'immunité dont je jouis conformément à l'article 93 de la Constitution", a assuré M. Hachémi, arrivé la veille à Doha et soupçonné par la justice irakienne d'avoir dirigé un groupe de tueurs.

Vous aimerez aussi

Une affiche représentant le dirigeant shiite Moqtada al-Sadr (g) et le membre du clergé shiite Mohammed Baqer al-Sadr, à Sadr City, le 14 mai 2018 [AHMAD AL-RUBAYE / AFP]
Législatives Irak : Moqtada Sadr en tête, l'Iran tente de rassembler contre lui
Des femmes pour sécuriser les bureaux de vote en Irak
Irak Des femmes pour sécuriser les bureaux de vote irakiens
Les enjeux des élections législatives en Irak
Irak Les enjeux des élections législatives irakiennes

Ailleurs sur le web

Derniers articles