Afrique et Asie vont fortement s'urbaniser d'ici 2050

L'Afrique et l'Asie sont les continents qui connaîtront la plus forte croissance de leur population urbaine dans les quarante prochaines années, selon un rapport des Nations unies publié jeudi[AFP/Archives]

L'Afrique et l'Asie sont les continents qui connaîtront la plus forte croissance de leur population urbaine dans les quarante prochaines années, selon un rapport des Nations unies publié jeudi.

La population des villes africaines passera ainsi de 414 millions à plus de 1,2 milliard d'ici à 2050, alors que les villes asiatiques accueilleront 3,3 milliards d'habitants à la même date contre 1,9 milliard aujourd'hui, indique ce rapport du département des affaires économiques et sociales de l'ONU.

A elles deux, Afrique et Asie représenteront 86% de l'augmentation de la population urbaine dans le monde pendant cette période, souligne le rapport intitulé "Perspectives pour l'urbanisation dans le monde" (World Urbanization Prospects).

Selon les auteurs du rapport, cette urbanisation accélérée devrait permettre à la population africaine et asiatique d'accéder plus facilement à l'éducation et à certains services mais représente de nouveaux défis en termes de logement, d'emploi, d'énergie et d'environnement.

La plus forte augmentation de la population urbaine d'ici à 2050 devrait se produire en Inde (497 millions de citadins en plus), en Chine (341 millions), et au Nigeria (200 millions). Les Etats-Unis sont loin derrière avec 103 millions, suivis par l'Indonésie (92 millions).

L'urbanisation s'accélère particulièrement au Nigeria, où la population urbaine n'a cru que de 65 millions entre 1970 et 2010.

Les auteurs du rapport avertissent aussi d'un danger qui menace les grandes concentrations de population. Parmi 450 villes ou conurbations de plus d'un million d'habitants étudiées (rassemblant 1,4 milliard d'habitants en 2011) 60% (soit 890 millions d'habitants) sont situés dans des régions exposées à au moins un risque majeur de catastrophe naturelle (tremblements de terre, ouragans, inondations, etc).

Les villes d'Afrique et d'Europe sont les moins exposées, contrairement aux métropoles asiatiques ou d'Amérique du nord et du sud.

Vous aimerez aussi

Guerres : les hôpitaux sont-ils des cibles de choix ?
ONU Guerres : les hôpitaux sont-ils des cibles de choix ?
Conflit Violences à Gaza : Israël «a fait preuve de retenue», selon l'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU
Le chef des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Tero Varjoranta, le 10 février 2014 à l'aéroport de Vienne en provenance de Téhéran   [DIETER NAGL / AFP/Archives]
Crise Le chef des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique démissionne

Ailleurs sur le web

Derniers articles