Obama presse l'Egypte de sécuriser l'ambassade américaine

Le président américain Barack Obama a appelé les dirigeants d'Egypte et de Libye pour discuter de leur coopération dans le domaine de la sécurité après l'attaque meurtrière du consulat américain de Benghazi et des manifestations du Caire, a indiqué jeudi la Maison Blanche. [GETTY IMAGES NORTH AMERICA] Le président américain Barack Obama a appelé les dirigeants d'Egypte et de Libye pour discuter de leur coopération dans le domaine de la sécurité après l'attaque meurtrière du consulat américain de Benghazi et des manifestations du Caire, a indiqué jeudi la Maison Blanche. [GETTY IMAGES NORTH AMERICA]

Le président américain Barack Obama a appelé les dirigeants d'Egypte et de Libye pour discuter de leur coopération dans le domaine de la sécurité après l'attaque meurtrière du consulat américain de Benghazi et des manifestations du Caire, a indiqué jeudi la Maison Blanche.

M. Obama a demandé à de collaborer avec Washington afin d'arrêter et traduire en justice les auteurs des meurtres de l'ambassadeur américain et de trois autres Américains, et pressé l'Egypte de respecter ses engagements en matière de protection des légations des Etats-Unis et de leur personnel. Benghazi : Washington évoque une opération planifiée.

Des heurts opposaient jeudi matin devant l'ambassade des Etats-Unis au Caire des manifestants égyptiens protestant contre un film sur l'islam à la police, qui a fait usage de gaz lacrymogène selon des images en direct de la télévision publique.

D'après le ministère de la Santé, 13 personnes ont été blessées dans ces violences sporadiques qui ont commencé dans la nuit.

Le 11 septembre, l'ambassadeur des Etats-Unis en Libye et trois autres Américains ont été tués dans une contre le consulat des USA à Benghazi. D'abord mise sur le compte d'hommes armés en colère contre un film anti-islam, l'attaque résulterait d'un assaut planifié, selon un responsable américain.

Pour des médias chinois, l'attaque contre le consulat démontre l'échec de la politique de Washington dans le monde arabe.

"Le fiasco en Libye illustre la triste réalité de la politique américaine", a titré dans un éditorial le journal Global Times, connu pour ses prises de position nationalistes.

L'attaque de Benghazi et les manifestations antiaméricaines cette semaine en Egypte "illustrent la mauvaise stratégie de l'Amérique au Moyen-Orient et la nécessité pour Washington de repenser ses politiques dans la région", a de son côté estimé l'agence officielle Chine nouvelle.

Vous aimerez aussi

L'Afghan Mohammad Tamim Sahibzada, maître ès miniatures et responsable des enluminures, montre un Coran en soie dans les 610 pages ont été peintes à la main, le 19 avril 2018 à la Fondation britannique Turquoise Mountain, à Kaboul [WAKIL KOHSAR / AFP]
oeuvre d'art Un Coran en soie pour préserver l'héritage culturel de l'Afghanistan
Religion Cigarette, sexe, eau : quels sont les interdits du Ramadan ?
Inde Soupçonné d'avoir tué une vache, un musulman battu à mort par la foule

Ailleurs sur le web

Derniers articles