Film anti-islam : les USA ferment leurs missions en Indonésie

Des policiers indonésiens montent la garde devant l'ambassade des Etats-Unis à Jakarta, le 19 septemrbe 2012 [Adek Berry / AFP] Des policiers indonésiens montent la garde devant l'ambassade des Etats-Unis à Jakarta, le 19 septemrbe 2012 [Adek Berry / AFP]

L'ambassade des Etats-Unis en Indonésie a annoncé jeudi qu'elle fermerait vendredi l'ensemble de ses missions diplomatiques dans le pays, plus peuplé du monde musulman, par crainte de nouvelles manifestations violentes contre la diffusion d'un film islamophobe.

L'ambassade de Jakarta, ainsi que les représentations américaines à Surabaya (est), Medan et Bali (tous deux dans le centre) seront fermées vendredi, "en raison de la possibilité d'importantes manifestations devant nos installations", a indiqué l'ambassade dans un communiqué.

Jour de prière pour les musulmans, le vendredi est traditionnellement le moment choisi pour organiser des manifestations.

La représentation américaine à Medan est déjà fermée depuis mercredi, des manifestations s'étant déroulées à proximité plusieurs jours de suite.

A Jakarta, une manifestation de plusieurs centaines d'islamistes protestant contre le film islamophobe devant l'ambassade américaine avaient dégénéré en violences, lundi. Des cocktails molotov avaient été lancés contre les forces de l'ordre gardant en nombre la mission diplomatique. Onze personnes avaient été blessées.

"L'Innocence des musulmans", un film amateur à petit budget coproduit par un copte (chrétien égyptien) de Los Angeles et des évangélistes américains, a suscité une vague de protestations qui a fait au moins 30 morts dans plusieurs pays arabo-musulmans.

L'ambassade de France a par ailleurs annoncé sa fermeture, également vendredi, ainsi que la fermeture de tous les centres culturels et écoles français dès jeudi et jusqu'à vendredi au moins.

Mais cette mesure est justifiée, elle, par le possible regain de tension que pourrait provoquer la publication, par l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, de caricatures du prophète Mahomet.

Vous aimerez aussi

Religion Cigarette, sexe, eau : quels sont les interdits du Ramadan ?
L'Afghan Mohammad Tamim Sahibzada, maître ès miniatures et responsable des enluminures, montre un Coran en soie dans les 610 pages ont été peintes à la main, le 19 avril 2018 à la Fondation britannique Turquoise Mountain, à Kaboul [WAKIL KOHSAR / AFP]
oeuvre d'art Un Coran en soie pour préserver l'héritage culturel de l'Afghanistan
Inde Soupçonné d'avoir tué une vache, un musulman battu à mort par la foule

Ailleurs sur le web

Derniers articles