Walmart veut ouvrir son premier hypermarché en Inde d'ici 18 mois

Façade d'un magasin Walmart, aux Etats-Unis [Robert Sullivan / AFP/Archives] Façade d'un magasin Walmart, aux Etats-Unis [Robert Sullivan / AFP/Archives]

Le géant américain de la grande distribution Walmart a annoncé vendredi vouloir ouvrir son premier hypermarché en Inde d'ici "12 à 18 mois" dans la foulée de la réforme du gouvernement libéralisant le commerce de détail dans ce pays de 1,2 milliard d'habitants.

"L'objectif est d'ouvrir (des magasins) d'ici 12 à 18 mois", a déclaré à l'AFP une porte-parole du groupe, sous couvert de l'anonymat, se refusant à préciser le nombre total d'enseignes envisagé et leur localisation.

Walmart est le premier groupe étranger à faire connaître son intention de se lancer en Inde dans la grande distribution depuis l'annonce de la réforme. Interrogé par l'AFP, le français Carrefour s'est refusé à tout commentaire.

Quant au britannique Tesco, il a indiqué dans un communiqué qu'il "salue ce développement positif mais attend des détails supplémentaires" sur la réforme.

Le gouvernement a annoncé la semaine dernière que les groupes étrangers pourront acquérir jusqu'à 51% du capital des détaillants multi-marques indiens. La loi a été adoptée jeudi.

Les grandes chaînes étrangères sont déjà présentes en Inde comme grossistes mais elles ne peuvent vendre directement aux consommateurs de ce pays émergent.

Dans l'attente de la libéralisation du commerce de détail, Walmart était entré sur le marché indien en 2009 en partenariat avec Bharti Enterprises, une branche du groupe de téléphonie mobile Bharti Airtel. Dix-sept enseignes de gros "Best Price" sont aujourd'hui ouvertes dans le pays.

Carrefour avait suivi le mouvement en 2010. Il possède aujourd'hui deux magasins de gros dans le pays mais, selon une information publiée par le quotidien Business Standard en juillet, ses projets d'ouverture de nouvelles enseignes de gros ont été suspendus en raison de la morosité du climat économique mondial.

Tesco, en partenariat avec le géant Tata, gère 13 enseignes de gros "Star Bazaar".

La réforme du commerce de détail, qui avait été reportée en décembre 2011 face au protestations des petits commerçants craignant pour leur survie et de la classe politique, continue toutefois de susciter une forte opposition.

Un parti régional clé au sein de la coalition gouvernementale a retiré son soutien au pouvoir et des petits commerçants ont organisé une grève jeudi dans tout le pays, suivie par 50 millions de personnes, selon leur principal syndicat.

Selon le consultant indien Technopak, Arvind Singhal, le secteur du commerce de détail représente un chiffre d'affaires annuel de 500 milliards de dollars, un chiffre qui devrait avoisiner 800 mds USD d'ici les cinq prochaines années.

Sur ce montant, les chaînes d'hypermarchés indiennes représentent 33 milliards de dollars, un chiffre qui devrait passer à 80 mds USD d'ici cinq ans.

Vous aimerez aussi

Emploi Carrefour : l'Etat sera «très vigilant» sur le plan annoncé pour les salariés, prévient Le Maire
Emploi Plan de transformation à haut risque pour Carrefour, en difficultés
Un magasin Costco à Woodbridge, en Virginie [SAUL LOEB / AFP/Archives]
France Costco s'implante en France

Ailleurs sur le web

Derniers articles