Film anti-islam grève générale au Bangladesh

Des musulmans bangladais en grève à Dacca, le 23 septembre 2012 [Munir Uz Zaman / AFP] Des musulmans bangladais en grève à Dacca, le 23 septembre 2012 [Munir Uz Zaman / AFP]

La majorité des écoles, magasins et bureaux étaient fermés dimanche au Bangladesh en raison d'un appel à la grève lancé par les partis d'opposition pour protester contre un film islamophobe qui a provoqué des manifestations de colère dans le monde musulman.

Des milliers de policiers patrouillaient les rues de la capitale, Dacca, dimanche, jour de grande activité d'habitude dans ce pays de 153 millions d'habitants, dont 90% sont musulmans.

Une quarantaine d'activistes islamistes ont été arrêtés et détenus brièvement pour avoir tenté de monter une barricade sur l'une des avenues principales et jeter des pierres à la police, a déclaré à l'AFP le chef de la police, Abul Kashem.

Plusieurs partis islamistes, alliés au principal parti d'opposition, ont appelé à la grève pour protester contre "L'innocence des musulmans", un film américain à petit budget de piètre qualité cinématographique qui continue de susciter une vive émotion dans le monde musulman sans provoquer toutefois de nouvelles violences.

Les partis islamistes du Bangladesh entendaient également protester contre la publication de caricatures dans le magazine satirique français Charlie Hebdo.

Selon la police, quelque 10.000 policiers et membres des unités d'élite Bataillons d'action rapide étaient déployées à travers la capitale, y compris dans le quartier diplomatique.

Samedi, des centaines de protestataires avaient affronté les forces de l'ordre après s'être rassemblés, malgré une interdiction de la police. Selon les médias locaux, ces échauffourées ont fait une cinquantaine de blessés.

Vendredi, une manifestation avait rassemblé 10.000 personnes, toujours à Dacca, après la grande prière.

Le gouvernement a condamné le film "L'innocence des musulmans" et bloqué le site de partage de vidéos YouTube.

A lire également : 

Film anti-islam : un ministre Pakistanais met à prix la tête du réalisateur

Film anti-islam : le Bangladesh parle "d'incitation à la haine"

Journée calme à Paris malgré les appels à manifester 

L'étrange passé de l'auteur d'"Innocence of Muslims"

 

Vous aimerez aussi

Polémique "L'Innocence des musulmans" retiré de YouTube
Le logo de YouTube [Lionel Bonaventure / AFP/Archives]
Internet Egypte : YouTube bloqué pendant un mois ?
Croquis d'audience réalisé par Mona Shafer Edwards, de l'auteur du film anti-islam, Mark Basseley Youssef, le 27 septembre 2012 devant un tribunal à Los Angeles [Mona Shafer Edwards / AFP/Archives]
ciné L'auteur du film anti-islam condamné à un an de prison

Ailleurs sur le web

Derniers articles