Au moins 305 morts mercredi en Syrie, journée la plus sanglante

Un combattant rebelle syrien, le 26 septembre 2012 à Alep [Miguel Medina / AFP] Un combattant rebelle syrien, le 26 septembre 2012 à Alep [Miguel Medina / AFP]

Au moins 305 personnes, en majorité des civils, ont péri mercredi dans les violences qui font rage à travers la Syrie, le bilan le plus lourd en 18 mois de conflit, selon un décompte de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) publié jeudi.

"Il s'agit du bilan le plus lourd enregistré en une seule journée, depuis mars 2011. Et cela en comptant seulement les personnes identifiées. Si l'on compte les corps retrouvés et non identifiés, le bilan serait bien plus lourd", a déclaré le chef de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, à l'AFP.

"Qu'est ce qu'il faut de plus au monde pour aider le peuple syrien? Il y a des centaines de morts chaque jour", a-t-il ajouté.

Parmi les 305 morts figurent 199 civils, selon l'OSDH, basée en Grande-Bretagne et qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins sur place.

Le deuxième bilan de victimes le plus élevé dans la guerre avait été enregistré le 19 juillet dernier quand 302 personnes avaient été tuées.

Vous aimerez aussi

Un adolescent écrit sur un tableau au centre "Hori" pour anciens enfants jihadistes géré par les forces kurdes à Tal Maarouf, dans le nord-est de la Syrie, le 11 février 2018 [Delil souleiman / AFP]
Moyen-orient Syrie : «les lionceaux du califat» réparés par l'écoute et la «morale»
Le président russe Vladimir Poutine et son homologue syrien Bachar al-Assad lors de leur entrevue à Sotchi, dans le sud de la Russie, le 17 mai 2018 [Mikhail KLIMENTYEV / SPUTNIK/AFP]
Diplomatie Poutine et Assad plaident pour la reprise du «dialogue politique» en Syrie
Syrie Benyamin Netanyahou : l'Iran a franchi une «ligne rouge»

Ailleurs sur le web

Derniers articles